• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Universiades: Claudia Dubois dans le processus de sélection 

Universiades: Claudia Dubois dans le processus de sélection

La Chicoutimienne Claudia Dubois, des Stingers de l'Université... (Photo Le Progrès, Rocket Lavoie)

Agrandir

La Chicoutimienne Claudia Dubois, des Stingers de l'Université Concordia, fait partie des 25 joueuses universitaires invitées au camp d'U Sports, tenu conjointement avec Hockey Canada à Calgary, du 6 au 13 août. L'attaquante se présentera au sommet de sa forme avec la ferme intention de se tailler un poste pour les Universiades de 2019.

Photo Le Progrès, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir connu sa meilleure saison depuis ses débuts sur le circuit universitaire, l'attaquante des Stingers de Concordia, Claudia Dubois, prendra part au camp d'U Sports tenu conjointement avec l'équipe nationale féminine de développement du Canada qui se tiendra du 6 au 13 août à Calgary.

La Chicoutimienne Claudia Dubois, des Stingers de l'Université... (Photo Le Progrès, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

La Chicoutimienne Claudia Dubois, des Stingers de l'Université Concordia, fait partie des 25 joueuses universitaires invitées au camp d'U Sports, tenu conjointement avec Hockey Canada à Calgary, du 6 au 13 août. L'attaquante se présentera au sommet de sa forme avec la ferme intention de se tailler un poste pour les Universiades de 2019.

Photo Le Progrès, Rocket Lavoie

Ce camp s'inscrit dans le processus de sélection en vue des Universiades d'hiver qui auront lieu pour la première fois en Russie, du 2 au 12 mars... 2019 !

La Chicoutimienne de 22 ans fait en effet partie des 25 joueuses triées sur le volet qui ont été invitées. Au programme : plusieurs entraînements et matchs intraéquipes, séances d'entraînement hors glace, des tests de conditionnement physique et des séances en classe. Ce camp de sélection de l'équipe nationale féminine de développement du Canada regroupera également des joueuses du programme national féminin du Japon.

« Nous n'aurons pas beaucoup de temps libres », confirme l'étudiante en loisir (Leisure sciences).

Cette dernière, qui a reçu son invitation il y a environ un mois, a hâte de prendre la direction de l'Alberta.

« J'ai été surprise de recevoir l'invitation. Je ne m'en attendais pas, car je ne savais pas qu'il y avait déjà un camp d'été au début août pour ces Universiades. Par contre, ça faisait partie de mes principaux buts de faire ce championnat universitaire parce que j'ai connu une bonne année et parce que ça avait l'air assez tripant d'après ce que m'en ont dit mes amies qui y sont allées (à Almaty, au Kazakhstan en février). »

Claudia Dubois fait partie des 14 avants, six défenseures et cinq gardiennes de but qui se présenteront aux installations de Hockey Canada pour le projet des Universiades.

« Juste d'aller à Calgary, j'ai vraiment hâte ! Ça va être super le fun parce que je n'y suis jamais allée. Je sais que ça va être beau et que ce sera une super belle expérience ! »

Au Québec, elles ne sont que quatre de la ligue universitaire à avoir reçu l'invitation, soit Dubois et une de ses coéquipières de Concordia, une joueuse de McGill et une d'Ottawa. 

Claudia Dubois ne jouera pas les touristes à ce camp. Même s'il se tient beaucoup plus tôt que prévu, elle va s'y présenter en excellente forme. « Cet été, je m'entraîne avec le groupe GI Performances, un groupe qui réunit des joueurs du junior majeur et d'autres filles qui jouent collégial et universitaire. Les entraîneurs nous ont vraiment bien préparés. Je suis au top de ma forme et ça va super bien. Je suis donc confiante », fait-elle valoir.

Dépisteurs

Sur le site de Hockey Canada, la directrice des programmes de l'équipe nationale féminine de Hockey Canada, Gina Kingsbury, explique que « la participation d'U Sports permet à notre groupe de continuer à évaluer des joueuses des programmes de hockey universitaire canadien en vue d'une participation possible à de futurs programmes de l'équipe nationale. Nous accordons une grande importance au partenariat que nous avons bâti avec U Sports et nous sommes reconnaissants de l'occasion que nous offre la Fédération internationale de hockey du Japon en envoyant son équipe ici pour qu'elle s'entraîne et joue contre les nôtres à ce camp. »

Stingers

Dubois, qui se distingue à la fois par son jeu physique et son talent offensif, n'a pas d'autres projets d'ici le début de sa troisième saison avec les Stingers. « J'ai hâte que ça commence. Je souhaite connaître une autre bonne saison et participer à nouveau aux championnats.

« J'ai connu une très bonne saison ainsi que de bonnes séries en marquant plusieurs buts importants », mentionne-t-elle concernant la saison exceptionnelle de Concordia. « Au national, à notre premier match, on s'est rendu en prolongation et j'ai compté le but gagnant en tirs de barrage », cite-t-elle en exemple.

La Chicoutimienne, qui joue en compagnie de sa concitoyenne et grande amie Sophie Gagnon, s'anime quand il est question de la saison des Stingers.

« On a gagné la première ronde des séries et on a atteint la finale de notre ligue. Ce sont les deux meilleures équipes de chaque ligue qui participent aux championnats nationaux et c'était la première fois que Concordia se classait en 12 ans, rappelle-t-elle avec fierté. On s'est rendues en finale de bronze et même si on a perdu contre une équipe de la Colombie-Britannique, on était bien contentes de notre saison quand même. »

Mentionnons enfin que si la Sibérie ne semble pas une destination très attirante, il n'en demeure pas moins que ce sera la première fois dans l'histoire que la Russie organisera une Universiade d'hiver. Ce sera la ville de Krasnoïarsk qui sera l'hôte de l'Universiade en 2019.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer