Quatre régionaux aux Mondiaux de vélo de montagne

Léandre Bouchard (sur la photo) fait partie des... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Léandre Bouchard (sur la photo) fait partie des quatre athlètes de la région qui ont été sélectionnés pour les Championnats du monde de vélo de montagne en septembre. Les autres sont Catherine Fleury, Anne-Julie Tremblay (U23) et Rébecca Beaumont

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Surprise et fierté pour le monde régional du vélo de montagne, alors que quatre athlètes du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont été sélectionnés pour représenter le Canada aux Championnats du monde qui auront lieu à Cairns, en Australie, du 5 au 10 septembre.

Si la présence de Léandre Bouchard était quasi une formalité en senior Élite, l'entraîneur du club Cyclone d'Alma, Jude Dufour, a aussi vu les noms de ses protégées Catherine Fleury (senior Élite) et Anne-Julie Tremblay (U23), ainsi que celui de l'Almatoise Rébecca Beaumont (Marine Bikes) s'ajouter à la liste des athlètes choisis par Cyclisme Canada.

« À part Léandre, il y avait une petite incertitude pour les autres. Catherine a eu des résultats corrects à sa première année chez les seniors Élite et je crois qu'il existe un lien de confiance avec l'équipe nationale. C'est quand même exceptionnel pour elle de pouvoir vivre les championnats du monde à sa première année dans cette catégorie, souligne Jude Dufour à l'autre bout du fil.

Deuxième présence

Quant à Rébecca Beaumont, il rappelle qu'elle était aux mondiaux dans la classe senior Élite en 2016, en République tchèque et que ce sera une deuxième présence consécutive.

« Pour Rébecca, de récidiver cette année démontre une certaine constance au niveau de sa progression athlétique. À 26 ans, c'est une belle petite tape dans le dos pour lui dire qu'ils ont confiance en elle et qui sait où ça peut mener ! » souligne-t-il, heureux pour celle qui garde de bons liens avec le club almatois.

« Anne-Julie, elle a eu des malchances aux Championnats canadiens et j'ose espérer qu'elle va se reprendre aux Jeux du Canada pour démontrer qu'elle est à sa place. Ce seront vraiment ses tout premiers championnats du monde et elle en est à son avant-dernière année U23. Avec ses résultats en Coupes du monde en début de saison, tout est possible », ajoute-t-il.

Des filles motivées

Jointe jeudi, Rébecca Beaumont s'est dite agréablement surprise d'avoir été choisie. « Ce n'est pas vraiment ce que je visais cette année parce que je n'avais pas fait la préparation que je voulais cet hiver, mais c'est un bonus et je suis vraiment contente », explique-t-elle. 

« Avec Jude, on va préparer le prochain mois pour que je sois le plus prête possible », ajoute celle qui prendra quand même part à une étape de la US Cup à Boston. Les points UCI qu'elle pourra y amasser lui permettront d'améliorer sa position au départ. 

Pour sa part, Catherine Fleury était évidemment très heureuse d'avoir obtenu son billet pour les mondiaux à sa première année chez les seniors Élite. D'autant plus que l'an dernier, au même endroit, elle avait pris le 2e rang chez les U23.

« J'ai super hâte d'y retourner avec les bons souvenirs que j'ai eu l'an dernier. C'est un parcours qui me convient et qui est super tripant. Restera à voir ce que je pourrai sortir chez les élites, avec ma progression dans le peloton au cours de la saison », a indiqué l'Almatoise. Son concitoyen, Léandre Bouchard, s'était aussi distingué avec son premier top-20 (19e) sur le parcours australien. 

Quant à Anne-Julie Tremblay, elle ne pouvait demander mieux. « Je suis vraiment très contente de ma sélection. C'est un petit rêve qui se réalise ! Ça me donne aussi un ''boost'' de motivation pour les Jeux du Canada (au cours des prochains jours) et la Coupe du monde au Mont-Sainte-Anne. J'ai hâte de vivre ma première expérience des mondiaux avec l'équipe canadienne », a-t-elle commenté, ravie que ses trois compagnons d'aventure en Coupe du monde aient eux aussi été sélectionnés.

Préparation à revoir

Jude Dufour n'accompagnera pas ses protégés en Australie, car pour l'enseignant au Collège d'Alma, ça coïncide avec le début de l'année scolaire. « Pour moi, ce qui est important, c'est de leur soumettre un bon plan d'entraînement, car ça change un peu la planification. La Coupe du monde au Mont-Sainte-Anne (5-6 août) devient presque une coupe préparatoire en vue des mondiaux. Il restera une Coupe du monde en Italie, puis les Championnats du monde. »

L'entraîneur avoue que la saison est exigeante pour le quatuor. « On est essoufflé à essayer de les suivre, alors qu'eux, ils sont dans les bagages, les décalages horaires, etc. C'est très intense, mais les Championnats du monde, c'est LA course où tout le monde veut être », a-t-il conclu.

Mentionnons qu'il s'agit de la plus forte délégation régionale pour des Championnats du monde présentés outre-mer. En septembre 2010, cinq athlètes de la région avaient participé aux mondiaux tenus au Mont-Sainte-Anne, soit Kristina Laforge, Valérie Meunier, Rébecca Beaumont et Léandre Bouchard du club Cyclone, ainsi que le regretté Simon Lalancette de Chicoutimi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer