Basketball: les Saguenéens en demi-finale

À l'instar de leurs coéquipières, les Saguenéennes Jane... (Photo courtoisie)

Agrandir

À l'instar de leurs coéquipières, les Saguenéennes Jane Gagné, Claudia Émond et Raphaëlle Côté sont ravies de leur première expérience en sol africain dans le cadre des Jeux de la Francophonie. La photo ci-haut a été prise lors des cérémonies d'ouverture. Mentionnons que Jane Gagné avait déjà participé à ces Jeux en 2013, à Nice. Le Canada/Québec avait fini en quatrième position.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La formation de basketball féminin Canada/Québec, qui compte trois Saguenéennes dans ses rangs, vient d'accéder aux demi-finales des Jeux de la Francophonie en cours à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Les représentantes du Canada/Québec ont passé haut la main l'étape des quarts de finale, mercredi, en signant une victoire convaincante de 80-60 sur la formation du Mali.

Encore une fois, Alexandria Kiss-Rusk, qui a été la plus utilisée avec un temps de jeu de 28mn10, et la Chicoutimienne Jane Gagné (24mn07) ont mené l'attaque victorieuse avec une production respective de 17 et 16 points. Les deux autres Saguenéennes en action sont Claudia Émond, deuxième joueuse la plus utilisée avec 25mn19 de jeu, a inscrit six points, tandis que Raphaëlle Côté a joué 14mn53 et inscrit elle aussi six points.

Après avoir disputé un premier quart serré (20-18), les Québécoises ont profité du deuxième quart pour creuser l'écart et filer vers la victoire sans peine dans la dernière demie (23-18 et 18-10). Détail amusant, les matchs sont disputés... au Palais des sports.

Appui des Ivoiriens

Jointe par Facebook, la Chicoutimienne Claudia Émond est ravie de cette première expérience en sol africain. « L'expérience qu'on vit présentement est incroyable ! On a eu droit à un bel accueil des Ivoiriens qui sont vraiment contents qu'on soit là. Ils nous supportent à chaque match, l'ambiance est survoltée et le stade est toujours plein », écrit-elle.

Les délégations ont droit à un important déploiement de sécurité.

« On est très rarement mélangées avec la population. Il y a des mesures de sécurité en place pour chaque site des Jeux. La gendarmerie ivoirienne est partout et on est escortées dans tous nos déplacements, même en autobus. On se sent très en sécurité. La température extérieure depuis notre arrivée est tolérable puisque c'est la saison des pluies et que le ciel est couvert de nuages. Toutefois, dans le gymnase, il fait extrêmement chaud. Durant nos premiers matchs, c'était plutôt difficile avec cette chaleur, mais on a l'impression de s'y être habituées, ou du moins, on a pris les mesures pour s'adapter (sac de glace dans le cou quand nous sommes sur le banc) », ajoute-t-elle.

Du bon calibre

Concernant le calibre de jeu, elle indique que même si leur équipe a un parcours parfait jusqu'à présent, le calibre est très relevé parce que les autres pays ont délégué leur équipe nationale.

« Nos matchs sont de plus en plus durs, mais on joue de mieux en mieux aussi. On a joué contre des équipes beaucoup plus athlétiques que nous, mais pour l'instant, on trouve toujours le moyen de gagner, ce qui est très positif pour le reste du tournoi. »

Une première ?

L'équipe Canada/Québec profitera d'une pause jeudi avant d'affronter les représentantes de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans la première demi-finale en après-midi. 

« Le Québec n'a jamais remporté de médailles en basketball aux Jeux de la Francophonie. La meilleure performance a eu lieu à Nice en 2013, alors que les membres de l'équipe féminine avaient terminé en 4e position. Elles avaient toutefois eu un laissez-passer en demi-finale. On considère donc que c'est une performance historique jusqu'à maintenant et on vise encore plus haut. L'autre demi-finale oppose la France au Sénégal. La France est définitivement l'équipe favorite de ce tournoi », a-t-elle conclu.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer