Les Voyageurs généreux avec Laval

Les Voyageurs ont marqué 15 points samedi, mais... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Les Voyageurs ont marqué 15 points samedi, mais en ont concédé 28 aux visiteurs au Stade Richard-Desmeules, les Pirates de Laval.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les joueurs des Voyageurs (10-19) ont été très généreux envers leurs acolytes des Pirates de Laval (10-20), samedi, au Stade Richard-Desmeules. Les visiteurs ont profité de leur séjour en terres saguenéennes pour marquer 28 points, en route vers un balayage grâce à des victoires de 11-4 et 17-11.

Dans le premier match, les visiteurs ont connu un départ canon, se donnant un coussin de cinq points dès la manche initiale. Jean-Michel Franche a donné le ton avec un grand chelem, aux dépens de Jacob Thériault. Le partant jonquiérois s'est ressaisi lors des deux manches suivantes avant de se faire montrer le chemin du vestiaire après avoir concédé trois autres points en quatrième. 

Son vis-à-vis Miguel Cienguegos a tenu en échec l'attaque des Voyageurs jusqu'en quatrième manche, accordant un maigre point, et un autre en cinquième avant d'être remplacé par Étienne Beaumont qui a terminé le travail. Le partant lavallois a passé neuf frappeurs adverses dans la mitaine, ne permettant que quatre coups sûrs. Il a également fait sa part au bâton avec trois coups sûrs en autant de présences, dont deux longues balles, produisant cinq points. 

En soirée, ce sont les Voyageurs qui ont frappé vite et fort avec huit points à leur premier tour à la plaque. Pas moins de 14 frappeurs ont défilé au bâton face au pauvre Scott Grafton qui n'a pas été aidé par ses coéquipiers en défensive qui ont commis quatre erreurs. Antoine Gervais et le partant des Voyageurs Yan-Éric Tremblay se sont même permis de luxe de cogner la balle deux fois en lieu sûr. Ce match interminable ne passera certainement pas à l'histoire pour ses jeux en défensives, les deux équipes affichant chacune cinq erreurs au tableau.

Cette belle avance a fondu comme neige au soleil en début de deuxième manche quand les Pirates ont inscrit neuf points, dont seulement deux ont été mérités. Cédrick Joseph a confirmé le retour des siens avec un retentissant grand chelem dans la droite qui a atterri sur le toit d'une maison de la rue de la Fabrique. Après le premier circuit en carrière du receveur saguenéen Nicolas Doré, qui créait l'égalité, les Voyageurs ont repris les devants 11-9 en fin de quatrième, mais encore une fois, cette avance n'a pas survécu. Les Pirates ont de nouveau recollé au pointage avant de mener une fois pour toute en sixième. Ils ont ensuite explosé avec encore cinq points en septième pour semer les Voyageurs. 

Les Voyageurs, qui ont encore 14 rencontres à leur calendrier, reprendront le collier mardi, alors qu'il seront en visite à Charlesbourg, pour affronter les Alouettes.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer