Michel Giguère s'expatrie au Manitoba

Michel Giguère... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Michel Giguère

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Après avoir dirigé l'équipe midget espoir du Saguenay-Lac-Saint-Jean pendant trois saisons, Michel Giguère emprunte un nouveau chemin. Il vient de signer un contrat d'une saison (plus une année d'option) pour piloter une formation de la Ligue de hockey junior A du Manitoba, les Kings de Dauphin.

Dauphin est une petite ville d'environ 8500 habitants située à un peu plus d'une heure de Brandon et à trois heures de Winnipeg. À cet endroit, l'entraîneur natif de Bromont est convaincu qu'il trouvera ce qu'il cherchait depuis qu'il a annoncé la fin de son association avec la formation régionale midget espoir, en mai dernier.

« Mon but était de sortir du Québec, explique Michel Giguère. Pas parce que le hockey au Québec n'est pas bon, mais parce que je veux voir comment ça se passe ailleurs. J'aurai la chance de travailler dans l'Ouest. On s'entend que le hockey est très différent là-bas. Je crois que voir ce qui se fait ailleurs me permettra de progresser.

« J'aurais pu avoir la chance de vivre une expérience similaire l'an passé, mais l'offre était arrivée à la dernière minute et ça n'avait pas fonctionné. J'ai eu des pourparlers avec d'autres organisations, cette année, et j'attendais la bonne occasion. Je suis convaincu d'avoir trouvé cette bonne occasion. Je vais travailler avec une équipe junior, dans un milieu anglophone, pour une excellente organisation et dans une petite ville où les gens ont de bonnes valeurs et sont tissés serrés. C'est un milieu qui est venu chercher mes valeurs. À un tel point que j'ai refusé un poste d'adjoint dans la ligue Magnus (en France) et que j'ai arrêté des pourparlers avec une équipe dans le junior majeur. Je suis content d'avoir fait ce choix et j'ai hâte de commencer. »

Michel Giguère a passé quelques heures à Dauphin, en fin de semaine, et il a déjà pu constater que le milieu est effectivement tissé serré. Il a été invité à participer au défilé de la Fête du Canada à bord du véhicule de l'équipe de hockey...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer