Trois jeunes golfeurs se distinguent

Les huit récipiendaires d'une bourse de la Fondation... (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les huit récipiendaires d'une bourse de la Fondation Timi, volet sport : le président de la fondation, Jean Laflamme, Roxanne Émond (judo), Mei-Anne Girard (ski de fond), Noémie Tremblay (vélo de montagne), Léonie Dufour (ski alpin, à l'avant), William Littlejohn (golf), Marc-Antoine Sansfaçon (golf), Matthew Dufour (golf, à l'avant), Guy Wauthier, vice-président de la fondation, et Martial Girard, père de Vincent Girard (patinage de vitesse).

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La relève du golf s'est taillé la part du lion, mercredi, dans le cadre de la remise des bourses printanières de la Fondation Timi. Trois jeunes golfeurs ont chacun mérité une bourse de 1000 $. Au total, les huit récipiendaires du volet sport se sont partagé une somme de 9000 $ dans le cadre d'une cérémonie tenue à l'hôtel de ville de Chicoutimi.

Matthew Dufour, William Littlejohn et Marc-Antoine Sansfaçon, tous trois protégés du pro du Club de golf de Chicoutimi Jonathan Moreau, pourront en effet réaliser leurs projets au cours des prochains mois. Âgé de 12 ans, Matthew DuFour s'est inscrit au programme sport-études l'automne prochain, ainsi qu'à un camp d'entraînement en Caroline du Nord au printemps prochain. Son ambition est de terminer parmi les 10 meilleurs golfeurs de sa catégorie au prochain Championnat provincial. William Littlejohn, 15 ans, compte pour sa part poursuivre sur sa lancée. L'an dernier, malgré son âge, il a réussi à atteindre les rondes finales de Championnat provincial des 18 ans et moins. Cette année, il veut non seulement faire de même, mais il vise une place dans le top-20. Quant à Marc-Antoine Sansfaçon, il lorgne lui aussi une place dans le top-20 des meilleurs joueurs du Québec dans sa catégorie. Il participera à de nombreux tournois provinciaux justement pour se mesurer aux meilleurs du Québec.

Vincent Girard (patinage de vitesse) et Mei-Anne Girard (ski de fond) ne sont pas en reste. Ils ont décroché les deux bourses les plus élevées, en recevant chacun 1500 $. Vincent Girard poursuit son entraînement au centre national de Calgary. L'an dernier, il a atteint ses objectifs en améliorant son classement national, passant de la 9e à la 5e position. Une progression que le jeune homme compte bien poursuivre avec cette deuxième bourse Timi.

Quant à Mei-Anne Girard, la fondeuse a atteint elle aussi son objectif en étant sélectionnée pour les Championnats canadiens, en plus de prendre le 6e rang provincial au 10 km, chez les juniors B. Cette année, elle compte faire encore mieux aux nationaux et pour se préparer adéquatement, elle participe à des camps d'entraînement estivaux. En plus du ski de fond, la jeune femme performe aussi en cross-country où elle a été couronnée championne régionale dans sa catégorie.

Vélo, judo et ski

Les trois autres récipiendaires d'une bourse de 1000 $ chacune sont Noémie Tremblay (vélo de montagne), Roxanne Émond (judo) et Léonie Dufour (ski alpin). Membre du club Cyclone d'Alma, Noémie Tremblay nourrit de belles ambitions cette année, aux Championnats canadiens qui auront lieu à Canmore (Alberta) en juillet. Deuxième au classement cumulatif de la Coupe Québec l'an dernier, la vététiste de 15 ans vise un podium au sprint et un top-5 à l'épreuve cross-country. L'an dernier, une chute avec un demi-tour à faire l'avait empêchée de réaliser cet objectif.

Pour sa part, la judoka Roxanne Émond de l'école Ju-Shin-Kan de Laterrière vise un top-3 lors des six compétitions nationales à son programme la saison prochaine. La protégée de la directrice technique Gisèle Gravel souhaite ainsi amasser le plus de points possible pour être en mesure de se tailler une place au sein de l'équipe nationale. En novembre dernier, elle a remporté le bronze lors de l'Ominum du Québec, l'argent à l'international de judo d'Edmonton et en mai dernier, à nouveau le bronze aux Championnats canadiens chez les U18.

Enfin, en ski alpin, la bourse de la Fondation Timi permettra à Léonie Dufour d'assumer une partie des coûts des projets qu'elle a mis à son agenda pour progresser. L'étudiante en 2e secondaire du programme sport-études en ski a réussi une excellente 13e place sur les 85 participantes aux Jeux du Québec à Alma, en plus d'une 2e place au classement cumulatif du circuit régional. La jeune athlète a d'ailleurs reçu une invitation pour prendre part à un camp d'entraînement organisé par la Fédération de ski alpin du Québec, camp qui aura lieu en Autriche à l'automne. La jeune skieuse pourra donc amorcer sa saison plus tôt en plus de pouvoir s'exercer en compagnie d'athlètes du Canada et d'autres pays. 

 




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer