Baptiste Brochu garde sa place sur l'équipe nationale

Après avoir vu sa saison se terminer abruptement... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Après avoir vu sa saison se terminer abruptement en mars dernier en raison d'une fracture à une cheville, le Baieriverain Baptiste Brochu renoue avec l'action. Membre de l'équipe nationale, il effectue ses premières descentes au camp de l'équipe en Oregon.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux athlètes de la région ont été confirmés sur les programmes nationaux de Canada Snowboard. Ainsi, le Baieriverain Baptiste Brochu fait partie des trois athlètes canadiens sélectionnés sur l'équipe nationale en snowboardcross, en compagnie des vétérans Chris Robanske (Calgary) et Kevin Hill (Vernon, C.-B.).

Le Baieriverain est de retour en forme après avoir vu son excellente saison en Coupe du monde prendre fin abruptement au début mars en raison d'une fracture à une cheville. D'ailleurs, sur son Facebook, Baptiste Brochu a indiqué qu'il était enfin de retour sur la neige mardi, dans le cadre du camp de l'équipe canadienne au Mont-Hood, en Oregon. « Le retour n'est pas facile physiquement, car la cheville est toujours sensible. J'y vais graduellement et je n'en demande pas trop à ma cheville pour ne pas ralentir la guérison », écrit-il.

Après la progression de ses deux dernières saisons, il est clair qu'en cette année de sélection olympique, le Baieriverain fera tout en son pouvoir pour obtenir son billet pour les Jeux olympiques de Pyeongchang en Corée du Sud, du 9 au 25 février 2018.

Autre bonne nouvelle, Baptiste Brochu fait partie de la liste des athlètes de Canada Snowboard recommandés pour l'obtention d'un brevet d'athlète (Programme d'aide aux athlètes de Sport Canada). La confirmation de l'obtention d'une aide financière sera faite au cours des prochaines semaines.

Océane Fillion

La planchiste Océane Fillion fait aussi partie des athlètes sélectionnés pour les programmes de Canada Snowboard. La Saguenéenne a été en mesure de conserver sa place parmi les quatre membres de l'équipe féminine du programme national Slopestyle NextGen Team. En août 2016, la jeune femme a subi une grave blessure à un genou pendant un camp d'entraînement. Après son opération en décembre, elle a été contrainte à une période d'inactivité et elle ne prévoyait pas prendre part à une compétition avant décembre prochain.

Contactée hier, la jeune planchiste semblait optimiste. « Mon genou est revenu presque à 100 %. Il ne reste qu'à regagner encore un peu de force dans la jambe en général. J'ai recommencé à sauter en avril dernier lors d'un camp à Whistler et ça a super bien été. Je n'ai pas fait de très gros sauts par contre », écrit-elle via Facebook.

Quant au calendrier de compétitions, elle explique que la seule qui pourrait être possible avant décembre est la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande en août prochain. « Toutefois, comme je reviens d'une année ''off'', il est préférable de me concentrer sur l'entraînement. Donc, j'irai à un camp en Australie à la place. »

Par contre, contrairement à Baptiste Brochu, la Saguenéenne ne pourra pas obtenir de brevet d'athlète pour la prochaine saison. Loin d'être découragée, la jeune femme compte plutôt se retrousser les manches pour tenter de dénicher des commanditaires.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer