Miss Régates fait des vagues

Le concours Miss Régate à Saint-félicien fait des... (Tirée de Facebook)

Agrandir

Le concours Miss Régate à Saint-félicien fait des vagues.

Tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le retour du concours Miss Régates à Saint-Félicien fait des vagues. Le Centre de femmes La Source trouve déplorable de tenir un tel genre concours en 2017.

« Ça n'a plus sa place de faire un tel concours en utilisant une image suggestive à caractère sexuel d'une femme en maillot de bain. Les Régates, c'est une activité familiale. L'image du concours ne semble pas cohérente avec le message que l'on veut passer. Ce n'est pas le bon message pour promouvoir les Régates. La direction aurait dû y penser avant », lance la coordonnatrice Édith Pelletier.

Le Centre de femmes de Saint-Félicien a donc décidé de faire une publication Facebook pour dénoncer ce concours et inciter les gens à faire part de leur mécontentement. « Notre message a été vu par 15 000 personnes en une journée et suscite beaucoup de réactions. Ça prouve que notre sortie est pertinente et qu'il fallait le faire. Je me demande même pourquoi la Ville n'a pas réagi. Elle met de l'argent des contribuables dans cet événement. J'espère maintenant que les membres des Régates vont réfléchir et corriger le tir », a-t-elle ajouté.

Le fait que les 10 finalistes seront sélectionnés selon le nombre de « j'aime » obtenu à partir d'une photo sur Facebook laisse aussi perplexe.

Concours de personnalité

L'initiatrice du concours avec le photographe Mathieu Langevin, Dany Tremblay, trouve un peu surprenant ces réactions. « Nous, on veut faire un concours de personnalité pour des femmes adultes de tous les âges, pas un concours de femme sexy. On veut sélectionner une belle personne intérieurement et extérieurement. La personnalité sera un des facteurs importants lors de la sélection des finalistes. C'est certain quand tu proposes des choses dans la vie, tu es sujet à la critique. Jusqu'à maintenant, il y a beaucoup plus de commentaires positifs que négatifs », souligne-t-elle.

Déjà plusieurs candidates auraient soumis leur candidature selon Dany Tremblay.

Même son de cloche pour le président des Régates, Réjean Côté. « Nous avions des demandes de la population de faire revivre cette écope des Miss Régates. Nous trouvons l'idée intéressante d'avoir une porte-parole pour l'événement, un peu comme à l'image des duchesses du Carnaval de Québec. Il n'y a rien de vulgaire ou de dégradant là dedans », a-t-il affirmé.

C'est la photo pour annoncer le concours qui attise les passions. Le président concède qu'elle porte peut-être à confusion, mais qu'en aucun cas, les candidates ne vont parader en maillot de bain ou légèrement vêtu pour ce concours.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer