• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Coupe du monde de vélo de montagne: des résultats encourageants 

Coupe du monde de vélo de montagne: des résultats encourageants

Léandre Bouchard.... (Archives Le QUotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Léandre Bouchard.

Archives Le QUotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les athlètes en vélo de montagne de la région ont connu une fin de semaine occupée. Pendant que plusieurs étaient à Mont-Tremblant pour la première tranche de la Coupe Canada, trois autres cyclistes étaient du côté de Nove Mesto, en République tchèque, pour la première Coupe du monde de la saison.

Samedi, Catherine Fleury a participé à sa première course dans la catégorie élite. Membre de l'équipe nationale, elle a terminé 49e. Le lendemain, Anne-Julie Tremblay a profité de sa première coupe du monde en sol européen pour obtenir une excellente 24e position chez les moins de 23 ans.

De son côté, Léandre Bouchard a été victime d'une malchance lors de sa course élite lorsqu'il a été impliqué dans une importante chute dès le départ. Sans être blessé, l'Almatois a perdu un temps précieux, en plus d'être obligé à brûler beaucoup d'énergie dans les deux premiers tours. Le nouveau membre de la formation française BH-SRSuntour-KMC a finalement pris la 39e place.

«Mon vélo était pris au travers des autres vélos, je suis reparti avec un léger retard, mais qui coûte extrêmement cher au classement, a commenté Bouchard au réseau Sportcom. Je ne voulais pas me faire prendre dans le trafic et j'ai peu à peu gratté des rangs. Je suis content de la façon dont j'ai roulé. En tenant compte de la situation, j'ai fait une course sans erreur. J'ai bien géré mon effort et j'étais épuisé à la fin après avoir tout donné.»

Son entraîneur Jude Dufour, du club Cyclone d'Alma, a suivi l'action de loin, mais avec une grande attention. Certes déçu de la malchance de Bouchard, il a noté que son protégé était dans une bonne forme. «Il avait les jambes pour s'approcher d'un top-20, mais les circonstances ont fait en sorte que ça s'est passé autrement.

M. Dufour était par ailleurs agréablement surpris par la prestation d'Anne-Julie Tremblay, 24e chez les U23. «Je pense qu'on s'enligne pour une méchante belle saison dans le cas d'Anne-Julie», a-t-il réagi. Elle est en bonne position pour vivre des projets avec l'équipe nationale dans le futur donc on est bien content.»

Anne-Julie Tremblay, Catherine Fleury et Léandre Bouchard se déplacent en Allemagne pour la première tranche de la Coupe du monde, la fin de semaine prochaine.

Coupe Canada

Plusieurs athlètes étaient en action à Mont-Tremblant pour la Coupe Canada. Alors que tout allait pour le mieux après deux tours et semé favorite, Rébecca Beaumont a subi un bris mécanique. Elle n'a pas été en mesure de reprendre la course, si bien qu'elle a été forcée à l'abandon. Stéphanie Tremblay

«Rébecca était semée première favorite donc il y avait beaucoup de déception, mais elle va pouvoir se reprendre la semaine prochaine pour la deuxième Coupe Canada à Baie-Saint-Paul», a mis en contexte Jude Dufour.

Chez les juniors, l'événement était au nombre des courses de la World series. La compétition était donc relevée et William Maltais-Pilote a finalement terminé 18e. Le représentant du club Cyclone a dû batailler contre plusieurs Américains.

«On a été un peu déstabilisé par le calibre, a reconnu Jude Dufour. Par contre, il finit septième Canadien et troisième Québécois donc c'est quand même bien.»

Chez les filles junior, Noémie Tremblay a terminé 16e. Plusieurs autres vététistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean étaient également en action dans les différentes catégories. L'adjoint de Jude Dufour au club Cyclone, Alexandre Gagné-Villeneuve, a réalisé la deuxième meilleure performance chez les seniors expert.

Médaille d'or pour Rachel Pageau au Vermont

Décidément, Rachel Pageau se plaît dans le volet enduro en vélo de montagne. La Chicoutimienne est montée sur la plus haute marche du podium à Victoria Hill, au Vermont, lors de la deuxième tranche du circuit Eastern States Cup qui avait lieu dimanche.

Pageau a terminé au premier rang dans la catégorie professionnelle, devant 11 autres coureuses. Elle a pris plus d'une minute d'avance sur Lauren Peterson, deuxième. La petite, mais puissante athlète, qui a passé la grande majorité des derniers mois dans ses valises, a pu se ressourcer à son domicile avant de participer à sa course. Cet élément a été un facteur positif dans le résultat final.

« Je me sentais vraiment bien physiquement, techniquement et mentalement en fin de semaine, a partagé Rachel Pageau dans un échange de messages sur le réseau Facebook. La semaine à la maison m'a fait du bien et m'a permis de me reposer un peu et d'arriver en force. Ce n'était pas super technique comme course et il y avait beaucoup de « pédalage ». Je crois que j'ai pris du temps sur mes concurrentes en partie grâce à cela. Je crois aussi que j'ai pris une coche au point de vue des habiletés techniques pendant mon voyage. Ça m'a aussi beaucoup rappelé tout ce que j'aime du vélo et m'a vraiment donné confiance. »

Rachel Pageau prenait l'avion en direction de l'Irlande, lundi soir. Elle participera à une étape de l'Enduro World Series, le 28 mai.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer