Course des dieux: defi relevé par 800 participants

  • Sylvain Lavoie a remporté la Course des dieux dans la catégorie élite. (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

    Plein écran

    Sylvain Lavoie a remporté la Course des dieux dans la catégorie élite.

    Le Quotidien, Rocket Lavoie

  • 1 / 8
  • La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin. (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

    Plein écran

    La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin.

    Le Quotidien, Rocket Lavoie

  • 2 / 8
  • La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin. (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

    Plein écran

    La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin.

    Le Quotidien, Rocket Lavoie

  • 3 / 8
  • La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin. (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

    Plein écran

    La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin.

    Le Quotidien, Rocket Lavoie

  • 4 / 8
  • La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin. (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

    Plein écran

    La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin.

    Le Quotidien, Rocket Lavoie

  • 5 / 8
  • La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin. (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

    Plein écran

    La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin.

    Le Quotidien, Rocket Lavoie

  • 6 / 8
  • La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin. (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

    Plein écran

    La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin.

    Le Quotidien, Rocket Lavoie

  • 7 / 8
  • La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin. (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

    Plein écran

    La Course des dieux avait lieu au Mont-Fortin.

    Le Quotidien, Rocket Lavoie

  • 8 / 8

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De la boue, de l'eau, une trentaine d'obstacles dont plusieurs spectaculaires, mais surtout beaucoup de sourires de satisfaction. C'est ce qui résume la quatrième édition de la Course des dieux qui a attiré quelque 800 partcipants, samedi, sur le vaste terrain du Mont-Fortin à Jonquière.

Tout ce beau monde accepté de relever le défi imposé par les dieux et les déesses. Plusieurs ont quitté avec quelques bobos supplémentaires sur leur corps jusque-là indemne, mais les participants ont, pour la plupart, crié victoire.

Le moment le plus achalandé fut entre 10h et 10h30, alors qu'aux 15 minutes, 115 athlètes prenaient le départ. Le dernier départ de masse avait lieu à 13h. Les inscrits avaient le choix de parcourir une distance de cinq ou neuf kilomètres. Chacun pouvait le faire à son rythme, un élément déterminant dans le succès de l'événement.

«Ce qui est particulier, ce que 70 pour cent des inscriptions sont des filles», a fait remarquer l'organisateur de la Course des dieux, Sébastien Néron. Celui-ci pouvait compter sur son partenaire Denis Gravel, affecté à la conception du parcours, en plus du soutien d'une centaine de bénévoles. 

«C'est un trip de gang et les gens sont ici entre amis. C'est une épreuve de force, d'endurance, d'habiletés et de dépassement de soi, mais c'est avant tout pour le plaisir. On sait que c'est difficile, mais on est ici pour s'amuser», a-t-il poursuivi.

À l'arrivée, chaque participant recevait une médaille et un chandail officiel de la Course des dieux. L'organisation s'attendait à remettre entre 10 000 et 12 000 $ à trois groupes. La plus grande partie était distribuée à la Fondation de ma vie, de l'hôpital de Chicoutimi, mais un montant était aussi prévu pour Solidarité Québec-Viêt Nam, ainsi que pour une famille dont le paternel a été affligé par la maladie.

Le parcours des demi-dieux, sur une distance de 500 mètres, a aussi été aménagé. Il est déjà assuré que l'événement sera de retour pour une cinquième année, l'an prochain.

Sylvain Lavoie conserve sa couronne

À 9h30, 70 coureurs ont pris le départ dans la catégorie élite. Pour une deuxième année consécutive, Sylvain Lavoie a semé tous ses opposants à l'arrivée. Il a conclu les neuf kilomètres en un peu plus d'une heure, tout juste devant Guillaume Charest. Les deux hommes ont été nez à nez tout au long de l'épreuve, mais le vainqueur a semé son adversaire dans les derniers mètres. Le podium a été complété par Jean-Claude Duguay.

«J'ai pris un peu d'avance au premier tour, mais Guillaume m'a ensuite rattrapé et on a couru ensemble jusqu'au fil d'arrivée, a résumé Sylvain Lavoie, qui pouvait une fois de plus compter sur ses fidèles commanditaires, Salomon et Ultra Violet. Le parcours était un peu plus technique que l'an dernier, c'était plus difficile de prendre un rythme et dans ce temps-là, la cadence change constamment. Ça s'est joué dans les deux derniers obstacles.»

Pour Sylvain Lavoie, la Course des dieux fait partie de sa préparation pour l'Ultra-trail du Mont-Albert, prévu à la fin juin dans le Parc national de Saint-Anne-des-Monts en Gaspésie, une «petite» randonnée de 165 kilomètres. Pour Guillaume Charest, c'était l'occasion parfaite de relever le défi lancé par ses collègues du Patro de Jonquière, un des partenaires de la Course des dieux.

«J'avais tout le poids du Patro sur les épaules, mais j'ai réussi», a lancé en riant le coordonnateur des sports du Patro.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer