• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Patinage de vitesse Canada: le processus olympique enclenché 

Patinage de vitesse Canada: le processus olympique enclenché

Lors des Jeux olympiques d'hiver de 2010 présentés... (Archives La Presse)

Agrandir

Lors des Jeux olympiques d'hiver de 2010 présentés à Vancouver, Marianne St-Gelais avait fait vibrer le Canada en remportant l'argent à l'épreuvre du 500 mètres en patinage de vitesse courte piste.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Même si les prochains Jeux olympiques d'hiver ont lieu dans près de neuf mois, Patinage de vitesse Canada ne perd pas de temps en dévoilant les détails concernant le processus de sélection en courte et en longue piste. Les XXIIIe olympiades d'hiver seront présentées du 9 au 25 février 2018, à Pyeongchang en Corée du Sud.

En patinage de vitesse courte piste, discipline où cinq patineurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean évoluent sur le circuit de la Coupe du monde, le Canada va déployer cinq athlètes par genre aux Olympiques. Marianne St-Gelais, Valérie Maltais, Marie-Ève Drolet, Kasandra Bradette et Samuel Girard sont originaires de la région et font partie de l'équipe nationale, tandis que Joanie Gervais et Rosalie Tremblay sont membres de l'équipe de développement. Au total, 16 hommes et 16 femmes pourront participer aux sélections nationales présentées à l'aréna Maurice-Richard de Montréal, du 12 au 20 août.

Les patineurs prendront part à trois courses dans chacune des trois distances (500 mètres, 1000 mètres et 1500 mètres).

Parmi les patineurs locaux, Marianne St-Gelais est la seule qui a remporté une médaille olympique individuelle, avec l'argent au 500 mètres en 2010 à Vancouver, en plus de l'argent au relais. En 2014 à Sotchi, la Félicinoise a gagné l'argent au relais en compagnie de Valérie Maltais et Marie-Ève Drolet.

Cette dernière est d'ailleurs en quête d'une première médaille olympique individuelle, elle qui a aussi une médaille de bronze au relais, remportée en 2002 à Salt Lake City.

Actifs sur le circuit de la Coupe du monde au cours des dernières saisons, Kasandra Bradette et Samuel Girard tenteront de se qualifier pour leurs premiers Jeux olympiques.

Patinage de vitesse Canada est confiant de pouvoir améliorer ses performances de 2014, alors que les athlètes en courte et en longue piste avaient combiné leurs efforts pour quitter Sotchi avec cinq médailles.

«Au cours des dernières années, nos patineurs de vitesse sur courte et longue piste ont prouvé qu'ils pouvaient performer lorsque ça comptait le plus, en l'occurrence lors des Championnats du monde sur courte piste et des Championnats mondiaux de distances individuelles en longue piste, a déclaré la chef de la direction de Patinage de vitesse Canada, Susan Auch, dans un communiqué. N'oublions pas non plus les 11 fois où nos patineurs canadiens se sont classés entre les positions quatre à six, ainsi que les médailles manquées de peu au relais en courte piste et en poursuite en équipe en longue piste. Selon ces performances, nous croyons fortement que nos athlètes ramèneront le patinage de vitesse canadien sur courte et longue piste sur le podium olympique à Pyeongchang dans plus d'épreuves que jamais.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer