Festival d'eau-vive: le défi s'annonce très relevé

Du plaisir et du défi sont au programme... (Photo courtoisie, Max-Antoine Guérin/Canopée Média)

Agrandir

Du plaisir et du défi sont au programme en fin de semaine, dans le cadre de la 7e édition du Festival d'eau vive du Bas-Saguenay.

Photo courtoisie, Max-Antoine Guérin/Canopée Média

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pendant que les crues printanières exceptionnelles causent des maux de tête à bien des résidants un peu partout au Québec, les organisateurs de la 7e édition du Festival d'eau vive du Bas-Saguenay se frottent les mains, car le défi offert aux amateurs de kayak et de rafting en fin de semaine s'annonce fort relevé.

Pour le festival prévu samedi et dimanche, « l'abondance d'eau est une bénédiction, puisque les rapides seront particulièrement houleux cette année », souligne Philôme La France, porte-parole de l'événement.

De fait, la crue sur la rivière Petit-Saguenay a été si importante qu'elle a même été placée sous surveillance par la Sécurité civile, mais après avoir atteint son sommet durant la nuit de dimanche à lundi, les niveaux d'eau ont commencé à baisser. Heureusement, aucun dégât n'a été constaté, de sorte que la programmation pourra se dérouler comme prévu. Trois descentes en rafting sur la rivière Petit-Saguenay seront proposées tant aux néophytes qu'aux plus aguerris, soit deux samedi et une dimanche. L'équipement est fourni et des guides expérimentés ainsi qu'une équipe de sécurité encadrent l'activité pour s'assurer que tout se déroule sans pépins. Quant aux kayakistes et aux adeptes de rafting qui ont leur propre bateau, ils peuvent bénéficier d'un service de navettes toute la fin de semaine au coût de 10 $.

Nouveauté

Cette année, l'organisation a décidé de prolonger le plaisir en faisant en sorte que la descente de dimanche se rendra jusqu'au quai de Petit-Saguenay, plutôt que de s'arrêter dans le village. « Cette portion de rivière ajoute près de 4 km d'eau vive à une descente de 9 km et, surtout, une touche finale spectaculaire avec une arrivée dans l'immensité du fjord du Saguenay », fait valoir M. La France.

Cette nouveauté suscite d'ailleurs beaucoup d'intérêt, car les organisateurs s'attendent à ce que ce soit la plus grosse édition du festival en terme de participation. Entre 70 et 80 adeptes de l'activité nautique sont attendus.

À noter que pour pouvoir descendre le cours d'eau en fin de semaine, il faut absolument s'inscrire d'abord en ligne à festivaleauvive.ca afin que l'organisation puisse prévoir le personnel en conséquence. Il ne sera pas possible de s'inscrire sur place. Les descentes programmées pour 10 h et 14 h samedi et à 10 h dimanche. Le coût, fixé à 45 $, veut favoriser l'accessibilité. Tous les départs se font de l'Aréna de la Vallée, au coeur du village de Petit-Saguenay.

Comme par le passé, après l'énergie dépensée sur l'eau, les participants sont conviés à couronner cette journée bien remplie en prenant part à une soirée festive avec souper mexicain, DJ et bières de la microbrasserie La Chasse-Pinte, toujours à l'Aréna de la Vallée.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer