Alexandre Gagnon choisi par Calgary

Alexandre Gagnon... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Alexandre Gagnon

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le suspense aura duré moins longtemps que prévu pour le Dolmissois Alexandre Gagnon qui a été sélectionné au 6e tour (52e au total) par les Stampeders de Calgary, dimanche soir, dans le cadre du repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF). Le colosse de 6'8'' et 235 livres, qui s'attendait davantage à voir son nom apparaître au 7e ou au 8e tour, était ravi d'avoir la chance de se faire valoir auprès de la formation de l'Ouest.

« Ça fait vraiment du bien !, s'est-il exclamé lorsque joint hier soir. C'était vraiment stressant comme soirée ! Une fois repêché, ton nom est là et il y a beaucoup de stress qui s'en va, car tu sais que tu as ta chance. »

Le porte-couleurs du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke a d'ailleurs pu célébrer la bonne nouvelle en compagnie de ses parents, Bernard Gagnon et Lilianne Boivin, et de son frère Jean-Bernard, de sa copine et de quelques amis. « Je m'attendais à sortir plus tard, dans les dernières rondes, soit septième ou huitième, a-t-il relaté. Calgary m'avait souvent parlé ces derniers jours et j'avais le feeling que ce serait eux qui allaient me choisir.

« Les dernières rondes ne sont pas télévisées ; c'est un tableau qui se met à jour. Lorsque mon nom est apparu, on a eu un petit moment de stupeur ; tout le monde s'est regardé et on s'est mis à crier. Quelques secondes plus tard, mon téléphone sonnait et c'était l'entraîneur de la ligne défensive qui m'appelait ! »

« C'est vraiment une très belle organisation ! , assure-t-il. Ça fait deux ans de suite qu'ils se rendent en finale. L'an dernier, ils ont perdu contre Ottawa. De plus, j'ai un ami avec qui j'ai joué en Beauce et ici à Sherbrooke qui est là-bas. Je vais aller le rejoindre », poursuit l'athlète de 24 ans qui avait aussi suscité l'intérêt des organisations de Toronto et de Hamilton entre autres.

Maintenant qu'il a son billet pour un essai avec les Stampeders, le joueur de ligne défensive entend faire le maximum pour percer l'alignement. Mais ce ne sera pas une catastrophe s'il ne réussit pas à se tailler un poste dès cette année. « J'ai mon invitation pour le camp qui commence autour du 22 mai, je crois. Je vais essayer de percer l'alignement. Je sais que c'est plus difficile pour des joueurs canadiens qui sortent du circuit universitaire (CIS). Soit je perce l'équipe et je joue dès cette année ou je fais le camp et je joue des matchs présaison. Ils peuvent me proposer de rester avec l'équipe de pratique ou encore de revenir jouer ma dernière année à Sherbrooke », explique celui qui aimerait bien faire lui aussi son chemin dans le circuit professionnel, comme l'a fait un autre Jeannois, Shayne Gauthier, repêché l'an dernier par les Blue Bombers de Winnipeg.

« Si je perce l'alignement, ce sera tant mieux et je vais jouer tout de suite. Sinon, de revenir jouer ma dernière année à Sherbrooke serait le scénario parfait pour moi. On a un nouvel entraîneur et je pense vraiment qu'on a des chances d'aller loin cette année. Ça me permettrait de me développer de prendre du poids et d'arriver encore plus prêt l'an prochain », fait valoir le jeune homme, encore sous le coup de l'émotion.

« Je ne sais pas combien de temps ça va prendre avant de m'endormir, mais pour l'instant, mon téléphone surchauffe ! En ce moment, il y a des centaines de messages qui entrent », a-t-il conclu en riant.




À lire aussi

  • Quatre Vert & Or trouvent preneur

    Sports

    Quatre Vert & Or trouvent preneur

    Anthony Gosselin, Alexandre Gagnon, Alexandre Chevrier et Omar Toure du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke se sont trouvé une équipe dans la... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer