• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Perte du tournoi provincial du circuit midget Espoir à La Baie 

Perte du tournoi provincial du circuit midget Espoir à La Baie

Hockey Québec a décidé de ne pas accorder... (Archives Le Progrès, Rocket Lavoie)

Agrandir

Hockey Québec a décidé de ne pas accorder de tournoi midget Espoir aux Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean, la saison prochaine, ce qui déçoit Jean Leclerc.

Archives Le Progrès, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Présenté au cours des cinq dernières années au centre Jean-Claude Tremblay, le tournoi provincial du circuit midget Espoir ne sera pas de retour dans la région en novembre prochain. Ce qui représentera une perte financière notable non seulement pour l'organisation des Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais aussi pour les entreprises de restauration et d'hébergement du Saguenay.

Pour la prochaine saison du réseau midget espoir de la Ligue d'excellence du Québec, Hockey Québec a attribué le tournoi provincial de novembre à Drummondville tandis que Blainville prendra le relais de Gatineau pour celui tenu en février.

Joint vendredi, le directeur gérant des Espoirs, Jean Leclerc, a confirmé l'information. « C'est une perte pour les hôteliers et les restaurateurs du secteur, mais c'est aussi une perte pour les Espoirs, car c'était une bonne source de revenus », convient-il. Le tournoi regroupait 28 équipes et tout ce beau monde couchait à l'hôtel, même l'équipe régionale. Les équipes arrivaient le mercredi et le tournoi se terminait le dimanche.

De plus, le comité organisateur pouvait compter sur l'équipe de bénévoles d'André Boudreault, une équipe rodée au quart de tour, pour faire en sorte que le tournoi se déroule rondement. « C'est sûr que nous sommes déçus, mais on comprend la décision. On avait fait la demande, mais ils ont décidé d'y aller avec Drummondville. (...) La gang d'André Boudreault était elle aussi déçue. C'était la première fois que le tournoi était présenté pendant cinq ans au même endroit », souligne Jean Leclerc.

Même si le tournoi n'est pas tenu dans la région cet automne, Jean Leclerc précise que cela ne veut pas dire qu'il ne sera pas de retour éventuellement. « (Hockey Québec) accorde le tournoi à une organisation pendant un an, avec possibilité de renouveler pour l'année suivante si ça s'est bien déroulé et si les villes veulent le ravoir, car parfois, les organisations trouvent ça trop gros. Ça prend beaucoup de ressources humaines pour tenir ces tournois. Pour notre part, nous allons faire une nouvelle demande chaque année, car Hockey Québec sait que nous sommes capables de présenter ce tournoi facilement et rapidement. Je pense que notre nom est fait ! », de conclure M. Leclerc.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer