Le club d'aviron coupe les ponts avec Festirame

De forts vents combinés à des précipitations de... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

De forts vents combinés à des précipitations de pluie soudaines ont provoqué la formation d'énormes vagues, alors que les rameurs se trouvaient à la hauteur de Saint-Gédéon, durant le marathon de rames en juillet dernier. La course avait été annulée et certaines embarcations avaient été endommagées.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En coupant les ponts avec l'organisation de Festirame pour l'édition 2017, le conseil d'administration du Club d'aviron d'Alma a jeté du sable dans l'engrenage du marathon de rames qui couronne, en juillet, cette compétition sportive annuelle.

Dans un communiqué émis durant la nuit de mercredi à jeudi, les dirigeants du club d'aviron ont avisé les dirigeants de Festivalma et Festirame que le club ne participerait pas à l'édition 2017. Par contre, les membres du club pourront participer la compétition de rames s'ils le souhaitent, mais ces derniers devront se trouver de l'équipement ailleurs, car ils ne pourront ni louer ni emprunter le matériel du club.

« Le Club d'aviron d'Alma tient plus que jamais à souligner l'importance de la rame et son attachement aux activités du circuit régional de rames et au marathon de Festirame sur le lac Saint-Jean. Néanmoins, les expériences du passé obligent les dirigeants du Club d'aviron d'Alma à revoir leur engagement face à leurs membres lors du déroulement de ce type d'activité. La sécurité est un élément primordial qui ne doit pas être pris à la légère », précise le coprésident du club, François Bourgeois, qui a signé le communiqué.

Ce dernier explique que son organisation n'est pas rassurée par les mesures prises après la tempête qui a forcé l'annulation de l'événement. « Les discussions qui ont suivi les événements du 2 juillet 2016 et les plans adoptés actuellement ne permettent pas aux administrateurs du Club d'aviron d'Alma d'engager leur responsabilité face à leurs membres pour la tenue de l'événement 2017.

« De plus, aucune des escortes de sécurité de l'édition 2016 n'est prête à accompagner de nouveau les rameurs pour la saison 2017 », de préciser les dirigeants.

Les porte-parole du club d'aviron concluent en spécifiant qu'une participation de leurs membres à l'événement ne se fera que lorsque les standards de sécurité nautique seront jugés adéquats.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer