Le sport en bref

Challenge double mixte du Saguenay.... (Courtoisie)

Agrandir

Challenge double mixte du Saguenay.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CURLING / Le Club de curling Kénogami était l'hôte de la deuxième étape du Challenger double mixte du Saguenay, présenté par l'hôtel Le Montagnais, en fin de semaine.

En finale, Julie Hamel et Jesse Mullen ont créé une certaine surprise en battant Hélène Girard et Roger Bezeau. Pour atteindre la finale, Hamel et Mullen ont vaincu Ginette Simard et Yannick Martel. À noter que Mme Simard est l'une des deux seules joueuses à s'être présentée à toutes les compétitions de double mixte, en plus de réussir à atteindre les rondes finales à chacune des occasions. De leur côté, Hélène Girard et Roger Bezeau ont battu Gisèle Drapeau et Louis Morissette dans l'autre demi-finale. Coorganisateur du tournoi en compagnie de Frank Moffatt, Robert Desjardins était inscrit en compagnie de sa fille Émilie avec l'équipe de l'hôtel Le Montagnais. Le duo a été éliminé en quarts de finale, mais a tout de même pu ajouter 10 points au classement canadien, ce qui leur permet de percer le top-15 au pays. L'équipe familiale vise une participation aux Jeux olympiques. Jean et Jessica Émond, France Thibault et Michel Gougeon, ainsi que Frank Moffatt et Martine Tremblay ont également atteint les quarts de finale.

Midget espoir

Fin de semaine en deux temps pour les Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean dans la catégorie midget espoir. Face aux Estacades de la Mauricie, premiers au Québec, les hommes de Michel Giguère ont d'abord signé une victoire de 4-1 samedi, avant de s'éteindre dimanche en subissant une défaite de 4-0. Les deux rencontres étaient présentées au Foyer des loisirs d'Arvida. « On a joué selon notre identité samedi, on était intense, premier sur la rondelle et on terminé nos jeux au filet, a mentionné l'entraîneur en chef. Dimanche, on a vu complètement l'inverse. On manquait de préparation on a revu l'arbitrage des années 90. L'autre équipe y allait de coups de bâton, de coups après le sifflet, en plus de retenir constamment. Je ne dis pas qu'on aurait gagné si tous les gestes avaient été punis, on a quand même obtenu cinq avantages numériques. Sauf que physiquement, ils ont été très dangereux sur nous. » La saison des Espoirs se joue la fin de semaine prochaine, sur la Côte-Nord, face aux Nord-Côtiers. Selon les résultats, les régionaux peuvent toujours aspirer à se qualifier pour le tournoi des champions.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer