• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Trigone commandite une équipe française au Rallye Aïcha des Gazelles 

Trigone commandite une équipe française au Rallye Aïcha des Gazelles

Le véhicule que l'équipe française Z'elles au Rallye... (Courtoisie)

Agrandir

Le véhicule que l'équipe française Z'elles au Rallye Aïcha des Gazelles

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'entreprise régionale Trigone est représentée au Rallye Aïcha des Gazelles, qui s'est amorcé vendredi au Maroc.

La compagnie de conseillers en amélioration de la performance commandite l'équipe française Z'elles 64, composée de Sylvie Salabert-Céré et Yolande Bens. C'est en vertu de la division en France de Trigone qu'une telle association a pris naissance. Les deux femmes sont inscrites dans la catégorie Auto ou Camion 4x4. Selon le site de l'événement, Trigone est le troisième commanditaire le plus important de l'équipe. Son soutien financier s'élève à un peu plus de 7000 $.

Le Rallye Aïcha des Gazelles est le seul rallye-raid entièrement féminin au monde. La mission est d'effectuer un trajet en plein coeur du désert du Maroc, en passant par des points de contrôle, tout en amassant des fonds pour des oeuvres humanitaires en Afrique. L'épopée s'effectue à la boussole, sans GPS, et le classement est fait en fonction du nombre de kilomètres parcourus, et non du temps. Pour gagner le Rallye Aïcha des Gazelles, il faut donc faire le moins de kilomètres possible.

« Depuis notre création en 2002, on a toujours soutenu des mouvements ou des activités, par exemple les centres jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean, a exprimé le président de Trigone, Claude Riverin. On est de plus en plus présent sur le continent africain donc on a décidé de s'impliquer pour aider les communautés en difficulté de l'Afrique. Je considère qu'on est chanceux ici au Québec de ce qu'on a, donc aider un peu est la moindre des choses. »

Pour l'instant, aucune équipe de la région ne participe au rallye. Cette réalité pourrait toutefois bientôt changer. 

« Je ne vous cache pas qu'il y a une équipe qui est en train de se préparer pour l'an prochain, a confirmé M. Riverain. Ça a suscité de l'intérêt au Saguenay et on n'exclut pas l'idée de créer une équipe mixte, avec une membre du Québec et une autre de la France. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer