À un gain de la demi-finale

L'entraîneur des Jeannois, Pascal Hudon.... (Archives Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

L'entraîneur des Jeannois, Pascal Hudon.

Archives Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Jeannois du Collège d'Alma ont une chance en or d'en finir avec le Boomerang du Cégep André-Laurendeau, vendredi soir, au Centre Mario-Tremblay. En avance 1-0 dans leur courte série deux de trois, une victoire les propulserait en demi-finale des séries éliminatoires du circuit de hockey collégial.

On s'attend d'ailleurs à une bonne foule pour cet important duel. Tout au long de la semaine, les joueurs ont peaufiné leur préparation, ne laissant rien au hasard. Pascal Hudon a pris soin de veiller à ce que son équipe ne soit pas emportée par le moment. Les Jeannois ont remporté le premier match de la série au compte de 3-1.

«On est conscient de l'importance de la partie et on est aussi conscient de ce qui nous attend, a assuré l'entraîneur en chef. C'est mon travail de les ramener sur terre et de s'assurer qu'on joue de la bonne façon. Il ne faut pas se laisser distraire et il ne pas voir trop loin. Il faut être prêt à ce qu'il y ait plus de monde dans les estrades et ce que j'aime, c'est que les joueurs ont hâte de jouer, et ils sont confiants de jouer ce match.»

En plus des entraînements réguliers prévus cette semaine, des séances vidéo ont meublé l'horaire des Jeannois. Une dernière rencontre vidéo était prévue jeudi soir, concernant des aspects du jeu bien spécifiques.

Les Jeannois ont concédé 20 points au Boomerang du Cégep André-Laurendeau en saison régulière. Le plan de match n'est donc pas d'ouvrir le jeu face à l'équipe qui a alloué le moins de buts en saison, mais bien de conserver un style hermétique.

«Il faut continuer de jouer de la même façon qu'on l'a fait sur la route, a annoncé Pascal Hudon. Quand une équipe joue à domicile, les joueurs essaient parfois de trop en faire, donc il faut vraiment s'assurer de garder les choses simples et de jouer serré. La discipline est également le mot d'ordre parce qu'on sait qu'ils ont un excellent avantage numérique. On ne peut pas juste être bons contre eux. Lors du premier match, on a été très bons et c'est la même chose pour vendredi.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer