L'or à Richmond pour le judok Arno Blackière

Avant son départ pour la Colombie-Britannique, Arno Blackière... (Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Avant son départ pour la Colombie-Britannique, Arno Blackière (en noir au centre) a posé en compagnie de ses commanditaires, soit Langis Savard (Gazon Savard), François Boudreault (WXC Consultant) , et Carol Savard. Le petit Caleb Savard pose à l'avant.

Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le jeune judoka Arno Blackière vit un mois de mars particulièrement occupé grâce à l'aide financière de deux entreprises de la région. Présentement en compétition à Richmond en Colombie-Britannique dans le cadre du tournoi Pacific International dans la classe des moins de 50kg où il a remporté l'or, Blackière reçoit l'aide de Gazon Savard de Chicoutimi et WCX Consultant de La Baie afin de participer à cet événement en plus d'un tournoi à Edmonton la fin de semaine prochaine.

«C'est une belle préparation pour l'Allemagne, où il ira dans deux semaines, a expliqué le directeur technique du Club judokas Jonquière, Roger Tremblay, en entrevue téléphonique. Ce sera sa première compétition internationale. Le fait de gagner à Vancouver lui donne une bonne dose de confiance pour sa première sortie internationale.»

L'association aux deux entreprises régionales permet à Blackière de participer à la crème de crème des compétitions et des camps d'entraînement de judo à travers le globe. L'association avec la famille Savard de Gazon Savard a débuté l'an dernier tandis que WCX Consultant s'associe au jeune athlète depuis cette année. En plus de l'aide financière de ces deux entreprises régionales, Blackière a également reçu une bourse de la fondation Palestre Nationale, programme de la fondation de l'athlète d'excellence du Québec.

Outre la compétition Pacific International de Vancouver, le jeune baieriverain participera au tournoi international de judo d'Edmonton les 11 et 12 mars. Entre ces deux compétitions, Blackière participera à un camp d'entraînement de cinq jours avec l'équipe nationale. Le mois de mars du représentant du club de judo Judokas de Jonquière se poursuivra du 24 au 26 sur le vieux continent, à Brême en Allemagne, dans le cadre des qualifications pour le championnat du monde junior qui aura lieu au Chili en août. L'athlète qui évolue chez les moins de 50kg s'est offert une invitation au tournoi de Brême grâce à sa victoire lors des championnats canadiens Élites à Montréal en janvier dernier.

À plus long terme, Arno Blackière vise une place sur l'équipe du Québec et sur l'équipe nationale, ce qui aiderait financièrement le jeune athlète à pouvoir participer au plus de compétitions possible.

Pour le principal intéressé, l'aide financière est très importante pour son succès. «Ça aide c'est certain, ça me permet de me concentrer sur le judo. C'est certain que ça ne paie pas tout et que mes parents font encore des sacrifices, mais ça me donne la chance de participer à de gros tournois», explique le jeune homme.

Des objectifs clairs

Si les aspects financiers sont hors de son contrôle, Arno Blackière a des objectifs de performances clairs. «Dans mes compétitions à Vancouver (joint avant la compétition) et à Edmonton, c'est évident que j'aimerais remporter le tournoi. Je crois que je suis capable. Dans la compétition en Allemagne, je vise un podium. C'est haut, mais je crois que c'est réalisable», poursuit celui qui partage le même entraîneur que l'Olympien Antoine Bouchard. Les objectifs de Blackière sont réalisables si on se fie aux performances de l'année de celui qui est monté trois fois sur la plus haute marche du podium lors de récentes compétitions.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer