Les Jeannois à un pas des quarts de finale

L'entraîneur des Jeannois, Pascal Hudon.... (Archives Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

L'entraîneur des Jeannois, Pascal Hudon.

Archives Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Jeannois du Collège d'Alma ont eu besoin de temps supplémentaire samedi pour prendre les commandes de leur série deux de trois face aux Nordiques du Collège Lionel-Groulx dans le cadre des huitièmes de finale de la Ligue de hockey collégial division 1 grâce à un gain de 4 à 3.

La victoire sur le terrain hostile des Nordiques permettra donc aux Jeannois de clore le débat dès aujourd'hui alors que la troupe de Pascal Hudon évoluera dès 13h au Centre sportif Benoît-Lévesque de Roberval en raison des Jeux du Québec qui se tiennent notamment au centre Mario-Tremblay, domicile de la troupe jeannoise. «Pour nous, ça demeure un match à domicile même si ce n'est pas au centre Mario-Tremblay, nous avons un joueur originaire de Roberval et lorsque nous nous déplaçons dans la région pour jouer des rencontres, nous avons toujours des bonnes foules», rassure l'entraîneur-chef.

Un bon début

Les Jeannois ont disputé un bon début de rencontre selon leur entraîneur avant de démontrer quelques signes d'essoufflement au troisième vingt. Les représentants du Lac-Saint-Jean ont toutefois repris leurs moyens en fin de match pour forcer la prolongation et voler le match aux locaux grâce à deux buts de David-Alexandre Simard alors qu'ils tiraient de l'arrière 3 à 2.

Pour Hudon, il est primordial de terminer la série dès cet après-midi à Roberval. «C'est très important pour éviter d'avoir à retourner à Montréal jouer une partie ultime et jouer dès le lendemain si on gagne. Ce serait une logistique importante, sans parler de la fatigue», d'avouer le pilote des Jeannois.

Les Jeannois devront toutefois se méfier de l'énergie qu'apporteront les visiteurs au Lac-Saint-Jean. «Ils vont certainement arriver avec l'énergie du désespoir. Il faut être prêt à y répondre. Un match le lendemain, ça arrive vite», conclut Pascal Hudon.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer