La machine roule bien

Le président du COFJQA, Jean-Denis Toupin, et son... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Le président du COFJQA, Jean-Denis Toupin, et son directeur général, Sylvain Ouellet, ainsi que le directeur général de SPORTSQUÉBEC, Alain Deschamps

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La grosse machine de la Finale des Jeux du Québec à Alma ronronne allègrement. Alors que le rideau vient de se lever sur le deuxième bloc de compétitions, le Comité organisateur de la Finale des Jeux du Québec d'Alma 2017 (COFJQA) a tracé un bilan positif de ces «quatre (premiers) jours intenses».

Le président du comité organisateur, Jean-Denis Toupin, et ses accompagnateurs étaient en effet d'excellente humeur mardi, en conférence de presse.

«Le premier bloc s'est très bien déroulé. On a fait les ajustements nécessaires et il n'y a rien de majeur qui a accroché. Avec les ajustements apportés, on sera prêts pour le 2e bloc, a-t-il indiqué.

«On a quelques bénévoles qui n'ont pas beaucoup dormi au cours des derniers jours et on essaie de les encourager pour qu'ils aient encore de l'énergie pour les quatre prochains jours. C'est important de garder la même énergie et le même enthousiasme pour donner le même service à nos athlètes qui viennent d'arriver. Les athlètes, ce sont nos vedettes et on veut qu'ils n'aient aucune idée de la fatigue que notre équipe peut ressentir», fait valoir le président Toupin.

L'organisation a bien répondu au défi du premier bloc de compétition, lequel a permis d'accueillir près de 2289 athlètes, entraîneurs et officiels. Environ 1760 autres sont arrivés mardi pour le deuxième bloc, ce qui donne au total quelque 4400 personnes desservies durant les Jeux.

Le porte-parole du Comité organisateur s'est également réjoui de l'achalandage sur les sites de compétitions et dans les commerces de la ville. «On a eu des achalandages vraiment importants et des spectateurs sur à peu près tous les plateaux, que ce soit à Mistouk où c'était salle comble aujourd'hui (mardi), au centre sportif de Métabetchouan pour le patinage artistique ou encore au centre Mario-Tremblay où ça débordait de monde. Pour nous, c'est très très agréable», mentionne-t-il.

Même son de cloche de la part du directeur général du comité organisateur, Sylvain Ouellet, qui «ne retient que du positif de ce premier bloc à tous les niveaux. Les visiteurs et les athlètes sont très satisfaits. De plus, on a une équipe de bénévoles qui sert ces gens avec enthousiasme et le sourire chaque jour, et ce, même s'ils sont en poste très tôt le matin jusqu'à tard le soir. Ils sont très accueillants», souligne celui qui ne peut que remercier les quelque 3100 bénévoles et partenaires qui se dévouent pour la visite.

«On parle de Ville de l'hospitalité et je pense que nos bénévoles transmettent bien cette belle façon d'accueillir. Les gens nous arrêtent pour nous dire que nos bénévoles sont tellement polis et tellement gentils. C'est notre marque de commerce. On ne les remerciera jamais assez.»

Le directeur général de SPORTSQUÉBEC, Alain Deschamps, n'avait lui aussi que des éloges pour le comité organisateur et ses troupes. «On peut dire que quelque 1500 athlètes ont pu se réaliser à leur plein potentiel grâce aux infrastructures de pointe et à un comité organisateur sans faille qui a été en mesure de soutenir l'ensemble des opérations pour permettre à ces jeunes de vivre une expérience unique à Alma», a-t-il déclaré.

«Vous êtes assurément l'incarnation de l'hospitalité accomplie, vous avez fait la démonstration, lors de la présentation de ce premier bloc de compétition, de votre préparation adéquate et de votre aptitude non seulement à trouver des solutions, mais aussi à trouver les bonnes et à le faire avec le sourire. (...) Nous étions confiants que vous sauriez livrer une organisation de qualité. Nous avons été à vos côtés durant toute la phase de planification et vous nous aviez déjà démontré vos compétences. Bravo pour avoir tenu le cap dans la livraison.»

Défi du 2e bloc

D'ailleurs, le défi du Comité organisateur de la Finale des Jeux du Québec d'Alma 2017 pour ce deuxième bloc sera de «continuer à donner la même prestance de services que celle qu'on a donnée aux jeunes du premier bloc même si la fatigue s'installe un peu», Les athlètes restent au coeur des préoccupations. «On veut que nos athlètes mangent bien, qu'ils aient une bonne qualité et une bonne quantité d'aliments, qu'ils dorment bien et qu'ils soient transportés pour arriver à l'heure aux compétitions où il ne leur restera que le meilleur d'eux-mêmes à donner.»

Enfin, il a tenu à mettre en valeur la qualité et la rapidité des équipes de soins. Sur les quelque 129 jeunes qui ont requis des soins, «86 qui ont pu être traités directement sur les sites et 43 ont dû passer par la centrale. De ce nombre, 20 ont eu besoin de services de radiographies. De plus, 48 personnes ont reçu des services de physiothérapie. Les gens sont extrêmement surpris de la qualité de services qu'ils reçoivent et c'est tout à l'honneur de notre équipe de santé», de souligner le directeur général du comité organisateur.

Pour démontrer la rapidité du service, M. Ouellet explique qu'en 60 minutes, un athlète, une fois évalué à la centrale, aura eu le temps de passer à l'hôpital pour une radiographie et d'être revenu à la centrale.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer