Un match des Capitales à Jonquière en mai

Les gérants des Capitales de Québec, Patrick Scalabrini,... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les gérants des Capitales de Québec, Patrick Scalabrini, et des Aigles de Trois-Rivières, T.J. Stanton, entourent Audrey Tremblay, la présidente des Voyageurs de Saguenay. Ils s'affronteront au stade Richard-Desmeules de Jonquière le 14 mai.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Girard
Le Quotidien

Tel qu'annoncé dans Le Quotidien du 8 février, l'organisation des Voyageurs de Saguenay a annoncé officiellement jeudi la tenue d'un match préparatoire de la Ligue Can-Am entre les Capitales de Québec et les Aigles de Trois-Rivières le 14 mai au stade Richard-Desmeules de Jonquière.

C'est dans la tête de Michel Thiffault, un acteur bien connu de la scène sportive régionale depuis bien des années, qu'a germé cette initiative d'attirer du baseball professionnel indépendant au Saguenay. « J'ai appelé Michel Laplante (le président des Capitales) pour lui proposer mon idée et il m'a dit qu'elle était bonne. J'en ai ensuite parlé aux Voyageurs », a détaillé celui qui, en plus de présenter quotidiennement une émission de sports sur les ondes de CKAJ, sera également candidat dans le district #3 aux élections municipales de Saguenay en novembre.

Pour ceux qui connaissent moins la Ligue Can-Am, le calibre est assez relevé et pourrait se situer aux alentours du A fort, étant donné que les joueurs ont plus d'expérience que dans le baseball affilié.

De bons souvenirs

À l'occasion de la conférence de presse, les deux gérants avaient été invités, de même que Michel Laplante. Patrick Scalabrini, qui dirige les Capitales depuis l'abri, avait de bons souvenirs de Jonquière. « J'ai joué fréquemment dans le junior ici. Chaque fois il y avait de l'ambiance et des bonnes foules. Je m'en souviens, à ma première année, s'est-il rappelé en feignant un trou de mémoire, vite corrigé. Ah oui, on avait gagné le championnat ici ! »

Son vis-à-vis, T.J. Stanton, était tout aussi heureux de faire partie de l'initiative. « Je suis bien content. C'est bon pour les joueurs de profiter de l'expérience », a mentionné en français le natif de la Floride et ancien porte-couleurs des Capitales. Michel Laplante, de son côté, était également entiché d'offrir ce voyage à sa troupe. « Traverser le ''parc'' avec eux, c'est ''trippant'' », s'est-il exclamé en ajoutant que les Capitales comptaient des joueurs de sept nationalités différentes en 2016. 

Malheureusement, en ce moment les deux clubs comptent peu de Québécois dans leurs rangs. Selon Patrick Scalabrini, il s'agit d'un creux de vague. Du temps où il s'alignait pour les Capitales, il pouvait avoir cinq ou six coéquipiers de la Belle province. Le seul assuré de son poste est le lanceur Karl Gélinas, le frère du défenseur Éric Gélinas de l'Avalanche qui a joué pour les Saguenéens. Cependant, le gérant croit qu'avec les nombreux Québécois expatriés dans les collèges américains, la situation pourrait s'inverser prochainement.

Les vrais alignements

Comme le match sera disputé tout juste avant la saison régulière, les deux clubs seront bien rodés. « Dans les dernières années, nous avons joué autour de Trois-Rivières et Québec. C'est à quatre jours du début de la saison. Ça va ressembler à un vrai match. Dans notre ligue, ce ne sont pas des camps pour choisir des joueurs. Ce sont nos joueurs réguliers qui seront là », a assuré Michel Laplante, une des premières vedettes locales des Capitales.

Pour les amateurs de mascottes, sachez que Capi et Grand Chelem seront du voyage. « Capi est toujours le plus populaire partout où on va », a répondu Michel Laplante à propos du sympathique lion.

Les billets seront disponibles au coût de 15 $ et à 10 $ en prévente.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer