Pee-Wee: amère défaite des Saguenéens

Les Espoirs pee-wee AAA du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui arborent... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Les Espoirs pee-wee AAA du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui arborent l'uniforme des Saguénens de Chicoutimi au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, se sont inclinés 3-2 en prolongation, dans leur match initial contre les Tigres de Victoriaville, mercredi soir, au centre Vidéotron.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Saguenéens de Chicoutimi (Espoirs pee-wee AAA du Saguenay-Lac-Saint-Jean) ont subi une défaite crève-coeur face aux Tigres de Victoriaville, à leur tout premier match du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec. Évoluant dans la classe pee-wee Élites, les régionaux se sont en effet inclinés 3-2 en prolongation au centre Vidéotron.

Heureusement, malgré cette défaite en match initial, les protégés de l'entraîneur Arnaud Dubé pourront poursuivre leur route au tournoi à l'Arpidrome de Charlesbourg, mais ils ne peuvent plus se permettre de perdre un match.

En première période, les Tigres ont été les premiers à s'inscrire au pointage sur un tir d'Alexandre Pellerin à la faveur d'un avantage numérique. En deuxième, aucune des deux formations n'est parvenue à marquer, mais en troisième, les deux clubs ont ouvert la machine. Si bien que les Saguenéens ont réussi à créer l'égalité sur un but de Charle-Antoine Tremblay, aidé d'Alexandre Bourgeois et d'Éliott Simard. Profitant d'un jeu de puissance, les Tigres ont réussi à reprendre les devants sur un but de Kassim Gaudet. Mais avec moins d'une minute à faire dans le match, les Saguenéens ont forcé la prolongation en retirant leur gardien Jeffrey Fillion au profit d'un 6e attaquant

La stratégie a porté fruits puisque Di d'Abram Mianscum a fait mouche sur une passe d'Émile Rodrigue pour niveler la marque (2-2). En prolongation, les Tigres de Victoriaville ont de nouveau profité d'un avantage numérique et Mareck Labbé a enfilé le but vainqueur.

L'entraîneur-chef des Bleus, Arnaud Dubé, estime que leurs adversaires ont été plus opportunistes, notamment sur les jeux de puissance. « Ce fut un match difficile. Par contre, je suis content de la troisième période. Nos adversaires ont su profiter de la seule erreur qu'on a faite. Sinon, on a quand même affronté un bon gardien qui nous a volé quelques buts. C'est certain que le résultat aurait pu être différent si nous avons été un peu plus opportunistes, mais je suis quand même satisfait qu'on ait montré du caractère en troisième », a commenté Arnaud Dubé, qui estime que ses protégés devront apprendre à mieux se préparer.

D'ailleurs, il compte rappeler à ses troupes qu'ils ne peuvent que faire mieux et qu'ils ont peut-être seulement pris un petit détour pour se rendre jusqu'à la grande finale. « Il faut plus se concentrer sur la manière dont on va se préparer pour rebondir dimanche, à 18 h 45 », estime le pilote de la formation régionale qui ne connaissait pas encore leurs prochains adversaires tard mercredi soir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer