Desbiens en lice avec l'Italie et l'Afrique

Le maire Nicolas Martel et le président du... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le maire Nicolas Martel et le président du Club de pétanque de Desbiens, André De La Ronde, souhaitent accueillir le Championnat mondial de pétanque masculin, en septembre 2018.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Desbiens rivalise avec l'Italie et l'Afrique en vue de l'obtention du Championnat mondial de pétanque masculin, en septembre 2018.

C'est en avril prochain que la Fédération internationale et Jeu provençal annonceront quel sera le pays hôte de l'événement. Des participants de 50 pays seront de la partie, ce qui pourrait engendrer des retombées économiques considérables pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Au total, de 400 à 700 personnes pourraient visiter la région lors de la tenue de la compétition.

« J'ai toujours aimé développer de gros projets. Nous avons accueilli la Coupe du Québec, en septembre dernier, et ç'a connu un succès monstre. Ça nous a donné un élan afin de présenter notre candidature pour le Championnat mondial, mentionne André De La Ronde, président du Club de pétanque de Desbiens et de l'Association régionale de pétanque du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Nous avons le troisième plus important terrain de pétanque extérieur permanent au Québec. Nous disposons de 18 allées qui répondent aux normes de la Fédération de pétanque du Québec. »

Un budget de 400 000 $

L'organisation d'un tel événement nécessiterait un budget de 400 000 $. D'ici avril, le maire Nicolas Martel souhaite avoir réuni les trois quarts de la somme. Des rencontres sont en cours afin de trouver le financement nécessaire à la tenue du Championnat mondial.

« Nous avons déposé un cahier de charges avant les Fêtes. Ce serait un événement majeur pour la région et nous avons bon espoir de pouvoir l'organiser. Nous souhaitons amasser 300 000 $ dans un premier temps. Je suis en attente de réponses et je continue les rencontres de sollicitation. Pour récolter la balance du montant, nous organiserons des activités de financement », ajoute le maire de Desbiens.

La Ville extrême s'apprête à faire l'acquisition d'un immense dôme gonflable. D'une superficie de 125 pieds de large par 215 pieds de long, la structure serait toute désignée pour accueillir les compétitions de pétanque. L'endroit abritera aussi la patinoire municipale. Les investissements pour aménager la future infrastructure s'élèveront à 150 000 $. Celle-ci se trouve présentement à Radisson et appartient à Hydro-Québec.

Les derniers Championnats du monde masculin ont été disputés à Madagascar, en décembre dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer