Les Pats ont la cote

Selon les entraîneurs et joueurs de la région,... (Archives AP)

Agrandir

Selon les entraîneurs et joueurs de la région, les représentants de la Nouvelle-Angleterre viendront à bout de leurs adversaires de la Georgie dans un match endiablé.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le 51e match du Super Bowl mettra aux prises des habitués du match ultime de la NFL, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, qui visent un 5e sacre, et les Falcons d'Atlanta, qui tenteront de mettre la main sur un premier titre, à leur deuxième participation. Selon les entraîneurs et joueurs de la région, les représentants de la Nouvelle-Angleterre viendront à bout de leurs adversaires de la Georgie dans un duel endiablé.

Nicolas Ménachi... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Nicolas Ménachi

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Nicolas Ménachi, entraîneur des Couguars du Cégep de Chicoutimi

Patriots 28, Falcons 20

«Ça me fait mal au coeur, mais je crois que les Pats vont l'emporter. On a vu la réaction de l'équipe par rapport à la suspension de Tom Brady. Avec la guerre entre Robert Kraft et Roger Goodell, les Pats vont continuer leur travail de démolition amorcé depuis le début de l'année. Que Rob Gronkowski soit là ou pas, ça ne change rien. Ça reste les Pats. Les Falcons vont toutefois offrir une très bonne opposition. Ils ont tiré leur épingle du jeu et ont disputé un gros match en finale de la conférence Nationale contre les Packers. Leur entraîneur Dan Quinn n'est pas le dernier venu dans la NFL, mais les membres du personnel des Pats en ont vu d'autres et vont être bien préparés. Bill Belichick, ce n'est pas pour rien qu'on dit que c'est le plus grand stratège. Il ne s'arrête pas aux choses simples et va toujours plus loin dans son plan de match. Il est au-dessus de tout ça; on l'a vu quand on lui a remis le trophée de champions de la conférence Américaine. Il l'a pris comme si c'était un paquet de réglisses. Ce sera un bon match offensif. Ça va être un duel intéressant et relevé. Je pense que ça pourrait se régler sur la dernière possession.»

Il l'écoute où? Chez l'un de entraîneurs des Couguars et son ami de longue date Maxime Leclerc dans une journée familiale.

Il mange quoi? Du BBQ avec un fumoir qui sera allumé très tôt dans la journée.

François Laberge... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 3.0

Agrandir

François Laberge

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

François Laberge, entraîneur des Gaillards du Cégep de Jonquière

Patriots 28, Falcons 24

«Ça devrait être un bon Super Bowl. On l'espère avec les séries vraiment décevantes ou 7 des 8 affrontements ont été plates. Les Falcons face aux Pats, c'est une attaque explosive contre une défensive très efficace. Je pense que la pause de deux semaines avantage grandement les Pats qui n'auront certainement rien laissé au hasard et décortiqué les films des Falcons. Mon coeur est avec les Falcons, mais je crois que les Pats vont l'emporter. Les Falcons vont rester dans la rencontre parce qu'ils ont la force de frappe pour revenir rapidement. L'expérience des entraîneurs des Pats va faire une différence parce qu'ils sont habitués de ce genre de rencontres. J'ai l'impression que le pointage sera de moins d'un touché jusqu'à la fin. On dit souvent que les défensives sont favorisées dans les matchs de championnat. On a vu le contraire lors de la finale dans la NCAA (Clemson 35, Alabama 31) alors que l'offensive a finalement gagné. Le bagage des entraîneurs et des joueurs des Pats va toutefois faire pencher la balance en leur faveur.

Il l'écoute où? Il sera en France pour visiter des installations et faire du recrutement. Il tentera tout de même d'écouter en direct à minuit, heure locale. Sinon, il réécoutera la rencontre à son retour au Québec.

Il mange quoi? Des côtes levées, un succès garanti. Les ailes de poulet font toujours le travail.

Jean-Philip Caron... (Photo courtoisie) - image 4.0

Agrandir

Jean-Philip Caron

Photo courtoisie

Jean-Philip Caron, nouvel entraîneur des Jeannois du Collège d'Alma

Patriots 38, Falcons 35

«Ce sera un duel offensif, c'est sûr. Ce sont les deux meilleures attaques de la NFL qui s'affrontent. Bill Belichick et Tom Brady vont faire la différence dans un match avec beaucoup de points. Ça va être serré, mais à haut pointage. Les défensives des deux équipes en auront plein les bras, analyse celui qui a été nommé à la tête des Jeannois à la mi-novembre et qui succède à Mathieu Brassard.

«J'ai hâte de voir comment le match va se dérouler. D'après moi, les Falcons vont sortir fort pour prendre l'avantage dès le départ et les Pats vont remonter par la suite et ça demeurera serré tout le long du match. Ça pourrait même se jouer sur le dernier jeu.»

Il l'écoute où? À la Cage aux Sports d'Alma, dans un rassemblement qui sert de financement aux Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour et aux Jeannois.

Il mange quoi? Une dizaine d'ailes en entrée avec un Blitz burger et 2-3 bières, ce sera parfait!

Maxime Poulin... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 5.0

Agrandir

Maxime Poulin

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Maxime Poulin, entraîneur des Mustangs de l'école Odyssée/Dominique-Racine

Falcons 28, Patriots 24

«Je ne suis pas un grand fan des Pats, je ne les donnerai donc pas gagnants. Le Super Bowl est toujours un match assez offensif et on retrouve une très bonne attaque avec Atlanta. S'ils réussissent à marquer des points quand ils en auront l'occasion, leurs chances seront excellentes. L'autre problème des Falcons sera d'arrêter Tom Brady. Je connais un peu moins leur défensive, mais j'espère qu'ils seront en mesure de le faire. C'est l'une des clés. C'est assez les finales à sens unique comme l'an dernier ou il y a deux ans alors que les Seahawks avaient pulvérisé les Broncos. Je ne suis pas le plus assidu sur les statistiques et les pointages pendant la saison, mais ce sont les deux meilleures équipes et c'est normal de s'attendre à un match serré. On va simplement espérer que ça tourne du bord d'Atlanta.

Il l'écoute où? À la maison avec la famille en compagnie de quelques entraîneurs.

Il mange quoi? De la pizza et des ailes, des classiques du Super Bowl.

Shayne Gauthier... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 6.0

Agrandir

Shayne Gauthier

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Shayne Gauthier, secondeur des Blue Bombers de Winnipeg

Patriots 35, Falcons 32

«Je pense que ce sera un match du Super Bowl très offensif. Les deux clubs se retrouvent dans le haut du classement de la NFL au niveau des points marqués par match. En plus, ce sont deux excellents quart-arrières avec Tom Brady et Matt Ryan. C'est pour ça que je m'attends à un haut pointage entre les Pats et les Falcons. Les défensives vont avoir leur mot à dire sur deux ou trois séquences qui vont faire la différence à la fin. Je crois et j'espère que ce sera serré.»

Il l'écoute où? Avec parents et amis à Dolbeau-Mistassini au Pub & Bob.

Il mange quoi? Des ailes de poulet, des rondelles d'oignon, tout ce qui est bien gras et bien bon!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer