Plus d'action au Festival d'hiver de Roberval

Russell Dion, Yan Lapierre et le coureur Marcel... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Russell Dion, Yan Lapierre et le coureur Marcel Savard espèrent attirer 35 000 spectateurs au Festival d'hiver de Roberval.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Pour sa 28e édition, le Festival d'hiver prend un nouveau virage en s'associant au circuit CVM plutôt qu'à l'Eastern Pro Tour pour organiser le Grand prix Desjardins.

Le comité organisateur a pris cette décision afin de contribuer à structurer le circuit régional et ainsi inciter des personnes de la région à faire de la course. « À Roberval, on devrait avoir au moins 55 coureurs. Nous allons être à Valcourt avant et on va inviter les coureurs à se déplacer. Il ne faut pas se le cacher, les gens hésitent à traverser le parc. Pourtant, ils font des milliers de kilomètres pour courir aux États-Unis. On va tout faire pour les inciter », a mentionné le coureur Marcel Savard, qui va défendre son titre lors du week-end de course les 25 et 26 février.

Le nouveau président de l'organisation, Russell Dion, met les bouchés doubles pour trouver du financement afin d'être en mesure d'offrir 15 000 $ en bourse, ce qui devrait attirer des participants de l'extérieur. D'ailleurs, l'avocat Yan Lapierre a été choisi comme président d'honneur et il s'est fixé un objectif de récolter 15 000 $.

Aussi, pour assurer le financement du Festival, un tirage est organisé. Les gens courent la chance de gagner un VTT Outlander, un ensemble de motoneige pour dame et un ensemble pour homme.

Les amateurs de sensation forte ne seront pas déçus, car la classe F 500 sera toujours au programme cette année. S'ajoute la catégorie Vintage qui aligne des motoneiges de 1985 et moins. Cette classe connaît une popularité grandissante.

Aussi au programme, des courses de minounes durant la journée du 25 février. En soirée, un rallye pour contempler ces machines antiques.

L'ouverture du festival aura lieu le vendredi 24 février avec la musique du DJ Marc-Olivier Tanguay.

Snowcross

Du 3 au 5 mars, ce sont les acrobates en motoneige qui s'affronteront lors du snowcross. Le comité organisateur veut en mettre plein la vue aux spectateurs. « De la façon dont est configurée la piste, les spectateurs vont avoir une superbe vue et ils auront les motoneiges à la hauteur des yeux tant les sauts sont biens aménagés et permettent aux bolides de littéralement voler dans les airs », mentionne le président Dion.

Plus de 600 chargements de neige sont nécessaires pour sculpter ce circuit de 800 pieds de long.

Le samedi en soirée, les gens sont conviés au populaire Méchoui CN. Le coût du billet est de 25 $.

Le président Russell Dion espère attirer 15 000 personnes durant les deux week-ends d'activités.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer