Juge de lignes depuis 40 ans

Le Jonquiérois Daniel Chevarie a aligné une 40e... (Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le Jonquiérois Daniel Chevarie a aligné une 40e année au compteur à titre de juge de lignes au Tournoi pee-wee de Jonquière, égalant ainsi la marque établie par Carol Bégin. L'an prochain, pour son dernier tour de piste, il souhaite atteindre le chiffre magique des 4000 matchs officiés en carrière.

Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À 59 ans, Daniel Chevarie fait partie des vétérans du Tournoi provincial de hockey pee-wee de Jonquière. Mais cette année, le juge de lignes vient d'égaler une marque enviable qui était détenue par Carol Bégin, soit d'avoir officier ce rendez-vous incontournable pendant 40 ans.

En entrevue, M. Chevarie avoue qu'il n'aurait jamais pensé «durer» 40 ans. «Mais chaque année, je rajoute quelque chose. Quand j'ai atteint le plateau des 3000 matchs dans ma carrière d'arbitre, j'en étais à ma 24e saison. Dans le temps, je me disais que 25 ans, 3000 matchs, ça représenterait une belle carrière. Puis, quand j'ai approché ce plateau, je me suis demandé ce que j'aillais faire après», raconte celui qui était déjà le doyen des juges de lignes à l'époque.

«Les années ont passé et je me suis dit que je pourrais m'approcher de (la marque de) Carol Bégin qui compte 40 ans d'arbitrage au tournoi pee-wee, explique celui qui continue d'oeuvrer bénévolement au tournoi même si les officiels sont maintenant rémunérés. Puis, en voyant que j'approchais la barre des 4000 matchs en carrière, je me suis donné comme objectif de dépasser Carol Bégin et de me rendre à 4000 matchs! Je vais essayer de faire coïncider ça avec ma dernière présence l'an prochain», indique celui qui avait déjà une année d'expérience quand il a commencé à arbitrer au tournoi pee-wee. Bien entendu, ce n'est pas uniquement en faisant du bénévolat au Tournoi pee-wee que Daniel Chevarie a réussi à atteindre des plateaux aussi impressionnants. Il a connu une carrière bien remplie dans diverses ligues.

Grosses foules

«Le Tournoi pee-wee, c'est la première place où j'ai vécu des choses le fun sur la glace et c'est là que j'ai vu mes premières (grosses) foules. À l'époque ça commençait le jeudi et ça se passait juste au Palais des sports, un Palais des sports plein à craquer d'ailleurs. Il y avait de la pression.» C'est aussi là qu'il s'est fait remarquer, ce qui lui a ouvert la porte pour officier dans des calibres supérieurs. «J'ai fait une belle carrière comme juge de lignes, même si j'ai été arbitre en chef à quelques reprises plus jeune. J'ai travaillé pendant une dizaine d'années dans le junior majeur, cinq ans dans le semi-pro et j'ai officié quelques matchs internationaux. Maintenant, je ne fais plus de matchs au provincial, mais j'agis comme juge de lignes pour n'importe quel niveau de hockey mineur. C'est là que je m'amuse et que j'estime que je suis le plus utile dans mon travail.»

Il ne fait plus qu'une cinquantaine de matchs par année, mais pendant une vingtaine d'années, il en arbitrait 175 par année. Juste au tournoi pee-wee, il a déjà officié jusqu'à 15-20 matchs par édition. Maintenant, celui qui dit qu'il «fait partie des meubles du tournoi» se limite à 7 ou 8.

Parmi les beaux moments qui ont marqué sa carrière, il cite le match Québec-Ontario lors des Jeux du Canada et les fameux matchs avec les équipes des Îles-de-la-Madeleine dans le cadre du tournoi de Chevaliers de Colomb au début des années 80. Évidemment lorsqu'il se pointait au banc, ce fils de Madelinot avait droit aux accolades et devait fournir son pedigree. Mais c'était surtout l'ambiance survoltée qui l'a marqué. «L'équipe des Îles était en finale, le Palais des sports était à guichets fermés et dans ce temps-là, ça fumait. Il y avait un nuage de boucane et tout Kénogami, qui a été peuplé par plusieurs gens des Îles, devait être présent à l'aréna avec des drapeaux acadiens. Sur la glace, je tremblais. Il y avait une atmosphère à couper au couteau, se souvient-il. Quand tu a vécu ça et que tu fais ton premier match junior majeur au centre Georges-Vézina, ça ne te stresse plus trop», a-t-il conclu en riant.

Les Espoirs en finale au Palais

Lors de leur premier match de la journée,... (Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 3.0

Agrandir

Lors de leur premier match de la journée, les Espoirs ont dominé le Collège Français de Longueuil au compte de 5-0.

Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

(Jonathan Hudon) - Peu importe la classe, les Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean connaissent du succès au Tournoi provincial de hockey pee-wee de Jonquière. Passant du AA au AAA depuis le début de la saison, les régionaux n'ont pas eu l'air de recrues, samedi soir, accédant à la grande finale pour une troisième année de suite.

En demi-finale samedi soir, les hommes de l'entraîneur Arnaud Dubé ont démontré du caractère, l'emportant 3-2 en prolongation au terme d'un match de très grande qualité face au Noir et Or de Mortagne. Charles-Olivier Tremblay a semé l'hystérie chez les spectateurs en complétant une belle passe d'Émile Rodrigue. Les Espoirs, qui affronteront les Estacades de la Mauricie dimanche dès 13h au Palais des sports, ont comblé un déficit de deux buts.

«On a eu un dur départ, mais graduellement, on a construit notre match et il y a eu un déclic en deuxième où on est allés chercher beaucoup de momentum», a résumé Arnaud Dubé.

«On est là où on voulait être. On joue sans aucun doute notre meilleur hockey de la saison. On a fait le travail. On est plus que de calibre et on prouve qu'on peut compétitionner dans cette catégorie. De la façon dont on a terminé le match, on va être gonflés à bloc pour la finale.»

Dans le pee-wee AAA relève, les Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont vu leur route s'arrêter cruellement en tirs de barrage face aux Estacades de la Mauricie, au terme d'un duel chaudement disputé qui s'est terminé 2-1 en faveur des Mauriciens. Les Espoirs batailleront pour la troisième place dimanche après-midi face au Noir et Or de Mortagne. Les Nord-Côtiers de la Côte-Nord ont quant à eux obtenu leur billet pour la grande finale.

Le national en finale dans le BB

Dans la catégorie BB, trois des quatre places en demi-finale ont été occupées par des équipes régionales. Lors d'une demi-finale toute régionale, le National de La Baie a battu les Marquis de Jonquière 4-3 en prolongation. Jérémy Plamondon a conduit son équipe en finale en marquant le but de la victoire, 55 secondes après le début du temps supplémentaire. Le National a débuté la journée avec une victoire de 4-1 sur les Patriotes de Saint-Eustache, tandis que les Marquis ont blanchi les Étoiles de Saint-Laurent 4 à 0.

Dans l'autre demi-finale, les Marquis de Jonquière ont baissé pavillon 6-2 devant le Garaga de Saint-Georges. William Laroche et Mathieu Sénéchal ont compté les buts pour les Jonquiérois, qui avaient perdu 4-2 en matinée contre les Harfangs de Beauport.

Les Aiglons d'Alma, les Saguenéens de Chicoutimi et les Dynamos de Chicoutimi ont tous remporté leur match samedi, mais n'ont pas été en mesure de se qualifier pour le carré d'as.

La finale du BB est disputée à 14h30 au Palais des sports, et les perdants des demi-finales jouent pour la troisième place à la même heure, au Foyer des loisirs.

Horaire de dimanche

Pee-wee B

• 8h30 au Palais des sports: Junior Kakautiik Puvirnituq vs Rebelles du Saguenay-Lac-Saint-Jean (finale or)

• 8h30 au Foyer des loisirs: Griffons d'Alma vs Blues de Jonquière (finale bronze)

Pee-wee A

• 10h au Palais des sports: Couguars de Chicoutimi vs Monarques de Saint-Ambroise (finale or)

• 10h au Foyer des loisirs: National de La Baie vs Royal de Métabetchouan (finale bronze)

Pee-wee AAA relève

• 11h30 au Palais des sports: Nord-Côtiers de la Côte-Nord vs Estacades de la Mauricie (finale or)

• 11h30 au Foyer des loisirs: Noir et Or de Mortagne vs Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean (finale bronze)

Pee-wee AAA élite

• 13h au Palais des sports:

• 13h au Foyer des loisirs:

Pee-wee BB

• 14h30 au Palais des sports: National de La Baie vs Garaga de Saint-Georges (finale or)

• 14h30 au Foyer des loisirs: Orioles de Jonquière vs Marquis de Jonquière (finale bronze)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer