• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Recruteur avec les Wildcats: le beau défi d'Alexandre Gauthier 

Recruteur avec les Wildcats: le beau défi d'Alexandre Gauthier

Carl Bouchard, Alexandre GAlexandre Gauthier (au centre), alors... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Carl Bouchard, Alexandre GAlexandre Gauthier (au centre), alors qu'il travaillait pour les Saguenéens en 2012. Carl Bouchard (à gauche) faisait aussi partie de l'équipe du directeur général Marc Fortier.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alexandre Gauthier fait maintenant partie de l'organisation des Wildcats de Moncton. Le Chicoutimien a accepté un poste de coordonnateur du recrutement au Québec au sein de l'organisation néo-brunswickoise. Il est sous contrat pour le reste de la saison ainsi que pour la totalité de la campagne 2017-2018.

Le Chicoutimien, qui a une dizaine d'années d'expérience derrière la cravate dans le monde du recrutement, a passé les deux dernières années et demi à la Centrale de soutien au recrutement de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (CSR). C'est le directeur du CSR Carl Bouchard, un autre Bleuet, qui l'avait embauché.

À Moncton, Alexandre Gauthier retrouve Roger Shannon, directeur des opérations hockey des Wildcats. Les deux hommes ont travaillé ensemble lorsqu'ils étaient avec les défunts Maineiacs de Lewiston. Gauthier a passé quatre ans avec l'équipe américaine jusqu'à la dissolution de celle-ci en 2011, avant de se retrouver avec les Saguenéens pendant trois ans pour finalement aboutir avec la CSR. Les Wildcats avaient un poste à combler depuis la démission de celui qui occupait les fonctions que Gauthier a accepté d'accomplir. Un travail de supervision des recruteurs installés dans les différentes régions du Québec fait aussi partie de ses définitions de tâches.

«Je vais être pas mal dans le groupe de tête avec le directeur général et son assistant pour les décisions finales au niveau des choix, annonce Alexandre Gauthier en entrevue avec Le Quotidien mardi. C'est un beau défi et c'est quelque chose d'intéressant. Dans les dernières années, les Wildcats n'ont pas repêché beaucoup de joueurs québécois et ils sont conscients que c'est peut-être un manque qu'il y a eu dans l'organisation. On va maintenant essayer de remédier à ça. Il faut dire qu'ils n'ont pas eu beaucoup de choix dans les premières rondes dans les dernières années.»

Le recruteur de 31 ans, qui réside à Québec, devrait avoir beaucoup de plaisir avec sa nouvelle équipe puisque les Wildcats détiennent, pour l'instant, dix choix dans les cinq premières rondes du prochain encan midget. Il est bien placé pour remplir sa prochaine mission parce qu'il a eu la chance de voir à l'oeuvre tous les hockeyeurs admissibles au repêchage. «Ils sont en reconstruction totale donc ça va être un beau défi», convient Alexandre Gauthier, saluant la collaboration de Carl Bouchard dans le processus d'embauche.

«Roger Shannon a contacté Carl pour voir s'il pouvait me parler et il a évidemment accepté étant donné que c'est un peu comme une promotion, poursuit Gauthier. J'ai eu une bonne discussion avec le directeur général le 1e janvier par rapport à la philosophie de l'équipe. Au cours des dernières années, ils ont pris des décisions et je n'étais pas certain qu'ils s'en allaient dans la bonne direction. On a discuté sur la vision d'avenir et ça me semble positif.»

Celui qui a fait partie de deux différentes organisations de la Ligue de hockey junior majeur du Québec caressait le désir de se trouver une nouvelle équipe. Ce souhait ne l'empêchait toutefois pas de dormir.

«C'était un objectif, mais pas à tout prix, met-il en contexte. J'ai eu des offres de quelques organisations dans les dernières années, mais je désirais obtenir un poste où j'allais avoir un certain pouvoir décisionnel et c'est ce que j'ai obtenu avec les Wildcats. Sinon, j'avais une bonne position et j'étais bien traité avec la ligue en compagnie de Carl. Ce fut deux belles années et demi, qui m'ont permis de prendre de l'expérience et de rencontrer plein de gens. Ça fait 10 ans que je fais du recrutement et je peux dire que l'expérience à la Centrale a été très intéressante.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer