Jouer comme à la maison

L'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, n'avait pas encore... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, n'avait pas encore dévoilé l'identité de son gardien de but partant face aux Olympiques.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Yanick Jean souhaite voir son équipe conserver le même style de jeu qui lui a permis de signer deux victoires au centre Georges-Vézina la fin de semaine dernière.

Les Saguenéens sont à Gatineau mercredi soir pour y affronter les Olympiques, avant de se déplacer sur la couronne nord de Montréal en vue du match de vendredi face à l'Armada de Blainville-Boisbriand.

«Je veux voir une équipe jouer de la même façon qu'à domicile, a soutenu l'entraîneur-chef des Sags. J'ai vu du surpassement pendant 60 minutes, j'ai vu de belles choses en transition et j'ai vu une équipe rapide. Je ne veux pas qu'on soit différent sur la route et à la maison. On est en train de bâtir quelque chose et il faut amener de la constance, peu importe où on joue. Ceci étant dit, je comprends qu'il y a des joueurs pour qui c'est nouveau de faire la transition entre la maison et la route, par rapport à la grosseur de la patinoire, et on va donc leur laisser du temps.»

Le voyage de deux parties sur les patinoires adverses arrive au même moment où la période des transactions tire à sa fin. Vendredi midi, tous les joueurs impliqués dans des rumeurs seront fixés, mais d'ici là, tout le monde demeure sur le qui-vive.

«Veut, veut pas, la période des échanges n'est pas encore terminée et les joueurs ont encore la tête à ça, a reconnu Yanick Jean. Ce n'est jamais évident de sortir un joueur de l'autobus ou de vivre toute autre situation du genre. L'idéal est d'être à la maison, mais ce n'est pas nous qui décidons.»

Le grand manitou des Saguenéens a toutefois l'impression que ses ouailles sont dans de meilleures dispositions qu'avant Noël.

«Cette semaine, je n'ai pas trouvé que mentalement, ça faisait une différence avec nos joueurs, a-t-il noté. Avant la pause des Fêtes, j'en sentais une parce que c'était plus difficile de rester dans le moment présent. Il y avait le congé qui s'en venait, il y avait les examens à l'école et on jouait beaucoup de matchs. En ce moment, les joueurs sont plus reposés. Je les sens surtout excités et je sens également que la dernière fin de semaine leur a donné confiance.»

Mardi, Yanick Jean n'avait pas encore arrêté son choix sur l'identité du gardien partant face aux Olympiques mercredi. Julio Billia et Xavier Potvin se sont partagés les deux derniers matchs.

Pointes de plume

•Les joueurs des Saguenéens ont tenu un entraînement d'une heure, mardi matin, avant de prendre la route en direction de Gatineau peu avant 10 h...

•Julien Gauthier, l'un des joueurs les plus convoités en cette période de transactions, aurait finalement été échangé aux Sea Dogs de Saint John par les Foreurs de Val-d'Or. Le pacte devrait être officialisé à la fin du Championnat mondial de hockey junior puisque Gauthier fait justement partie de l'équipe canadienne des moins de 20 ans...

•Parlant de Gauthier, plusieurs rumeurs l'envoyaient à Chicoutimi. Yanick Jean n'avait toujours rien à annoncer mardi, ajoutant que quelques dossiers étaient toujours en cours de développement. « On pense être encore capable d'améliorer l'équipe au cours des prochains jours », a mentionné le dg des Bleus...

•La situation est passée inaperçue samedi lors du match face à l'Océanic de Rimouski, mais Louis-Philippe Simard est passé bien près d'être gravement atteint à l'oeil par un bâton. Le défenseur des Sags a été coupé tout près de l'oeil gauche, mais a finalement été quitte pour quelques points de suture. Le #28 est revenu au jeu après que la plaie ait été refermée. Des examens n'ont rien révélé de grave...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer