• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Cyclisme: une nouvelle équipe pour Elliott Doyle en 2017 

Cyclisme: une nouvelle équipe pour Elliott Doyle en 2017

Elliott Doyle a obtenu sa plus importante victoire... (Archives Courtoisie, Oran Kelly)

Agrandir

Elliott Doyle a obtenu sa plus importante victoire lors du critérium du Tour de Delta, en première étape du BC Superweek. Il a cependant dû mettre fin à sa participation quelques jours plus tard après avoir été blessé lors d'un accident.

Archives Courtoisie, Oran Kelly

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Après quatre ans sous les couleurs de la formation Silber Pro Cycling, Elliott Doyle évoluera pour une nouvelle équipe en 2017. S'il est encore trop tôt pour confirmer l'identité de sa nouvelle formation - l'annonce officielle devrait être faite en janvier 2017 - il croit qu'elle répondra très bien à sa réalité.

Le vélo occupe encore une place importante dans la vie de l'athlète almatois, mais il en est de même pour ses études en pharmacie. Il estime que sa prochaine équipe pourra lui permettre de mieux concilier les deux domaines.

« Je suis bien satisfait avec ce que j'ai signé, assure Elliott Doyle. Ça va me permettre d'être à la fois un étudiant et un athlète. J'ai contacté les gens de cette équipe et ça n'a pas vraiment été compliqué. J'allais bien dans cette équipe et ils étaient bien contents de m'avoir.

« Je garde un très bon souvenir de mes quatre années avec Silber. Toute mon expérience en vélo, je l'ai acquise avec cette équipe. Je m'entends encore très bien avec l'organisation. C'est juste que nous n'avions plus les mêmes valeurs. Je voulais continuer à faire du vélo tout en étant un étudiant. Silber me permettait plus ou moins de pouvoir le faire. Mais tout s'est fait dans le plus grand respect et j'en suis bien content. »

Année occupée

Elliott Doyle vient de fermer les livres sur une année 2016 pendant laquelle il a été passablement occupé. Elle a été marquée de très bons résultats, mais aussi par une blessure qui l'a tenu à l'écart de la compétition pendant quelques semaines.

« Ce fut une assez bonne saison, résume l'Almatois. J'ai été chanceux, j'ai passé tout l'hiver en Californie. Cela m'a permis d'être en bonne condition physique quand la saison a débuté. »

Les premières semaines de la saison ont été agrémentées de quelques bonnes performances. Elliott Doyle a principalement apprécié une deuxième position lors de la quatrième étape de la Classique cycliste de Redlands, en Californie, en avril. Il a alors célébré son premier podium en carrière dans une épreuve inscrite au calendrier américain.

« Il y a ensuite eu un autre bloc de compétitions comme le Grand Prix cycliste de Saguenay, rappelle Doyle. À Saguenay, j'ai plus travaillé comme coéquipier et notre équipe a eu beaucoup de succès. Nous avions une équipe solide. Nous avons gagné le classement par équipe et pris les deux premières places au classement général (Ryan Roth et Benjamin Perry). Nous avons vraiment bien fait les choses.

« Après Saguenay, il y a eu les championnats canadiens où j'ai terminé sixième au critérium. Je visais un podium, mais j'ai été satisfait par cette sixième position. Je me suis ensuite rendu à Vancouver où j'ai obtenu ma plus grosse victoire jusqu'à maintenant. »

Tour de Delta

La victoire dont parle Elliott Doyle a été signée lors du critérium du Tour de Delta, première étape du BC Superweek. Sa participation à cette compétition a cependant pris fin abruptement quelques jours plus tard quand a été impliqué dans un accident. La blessure subie à cette occasion l'a forcé au repos pendant trois semaines.

« À mon retour, je n'étais pas au sommet de ma forme et j'en ai profité pour faire des courses au Québec », ajoute Elliot Doyle.

Pour ce dernier, la saison 2016 a trouvé sa conclusion à la fin de septembre avec la tenue des Championnats canadiens de cyclisme sur piste. Son meilleur résultat à cette occasion a été une troisième position à la poursuite par équipe avec la formation du Québec.

S'il a fait un saut sur la piste à la fin de la saison 2016, Doyle ne prévoit pas donner plus de temps à ce volet du cyclisme en 2017. Le critérium demeure son épreuve de prédilection et il entend encore y consacrer la majeure partie de son temps.

« Après deux semaines plus tranquilles en octobre, j'ai repris l'entraînement, ajoute-t-il. Pendant le reste de la saison morte, je vais m'entraîner environ dix heures par semaine. J'étudie en pharmacie à Québec et ça demande beaucoup de temps. En m'entraînant au centre d'entraînement BL Coaching de Bruno Langlois, je peux bien jumeler les études et mon sport. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer