• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > La collaboration aura été efficace entre Léandre Bouchard et Devinci 

La collaboration aura été efficace entre Léandre Bouchard et Devinci

Lors de sa visite des installations de Devinci,... (Photo courtoisie)

Agrandir

Lors de sa visite des installations de Devinci, Léandre Bouchard avait un cadeau pour le président Félix Gauthier. Il lui a remis une réplique du maillot canadien qu'il portait lors de sa course aux Jeux olympiques de Rio.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Léandre Bouchard ne pédalera plus sur des vélos Devinci, ce qui n'empêche pas la compagnie chicoutimienne et le cycliste almatois de garder d'excellentes relations.

En octobre, l'olympien a annoncé qu'il joignait les rangs de l'équipe professionnelle de vélo de montagne BH-SR Suntour KMC, mettant du même coup fin à son association avec Devinci. Afin de faire taire les interrogations sur le sujet, l'entreprise a publié un communiqué afin de réitérer la bonne entente entre les deux fleurons régionaux. Il est rappelé que c'est sur un vélo en pleine course que le directeur marketing, David Régnier-Bourque, à la recherche de jeunes talents, a fait les premières approches auprès de Léandre Bouchard. Après des discussions avec son entraîneur Jude Dufour, un contrat était signé en 2011, ce qui a mené cinq ans plus tard l'athlète aux Jeux olympiques de Rio.

Léandre Bouchard a visité les installations de Devinci en début de semaine avec son entraîneur, une manière de lui souhaiter bonne chance pour la suite de sa carrière. Il a notamment remis une réplique du maillot qu'il portait lorsqu'il a terminé 27e à Rio et premier Canadien au président de l'entreprise, Félix Gauthier. Il a également reçu un cadeau, soit des affiches le montrant en pleine action. «Léandre a fait rayonner notre marque avec brio. Ce fut un privilège de travailler avec lui et nous sommes vraiment fiers d'avoir pu contribuer, à notre manière, à le propulser dans une équipe professionnelle», mentionne Félix Gauthier, convenant que n'ayant pas d'équipe professionnelle, Devinci ne pouvait pas offrir le même support qui lui sera dorénavant fourni. «Je n'aurai plus à voyager avec deux vélos complets en plus de l'équivalent en pièces lors de mes prochaines courses», de souligner Léandre Bouchard.

«C'était vraiment une fierté pour moi, de rouler sur un produit régional. La proximité de l'usine, l'opportunité de parler directement au département de recherche et développement, c'était un bel avantage. Je suis vraiment content d'avoir amené le savoir-faire régional jusqu'aux Olympiques», d'annoncer le vététiste almatois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer