Le Tournoi atome en récompense pour de jeunes autistes

Dany Fortin souligne la motivation des jeunes participants... (Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Dany Fortin souligne la motivation des jeunes participants dans le projet. «Ils sont à l'heure et prêts à embarquer. Ils sont contents d'être là et ça paraît», fait valoir le responsable.

Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un groupe de jeunes autistes réalisera une première provinciale au début du mois de janvier en participant au Tournoi atome de Chicoutimi.

Les jeunes se mesureront à d'autres équipes au... (Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Les jeunes se mesureront à d'autres équipes au début du mois de janvier lors du Tournoi provincial atome de Chicoutimi.

Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Le projet a démarré au début de la saison, en septembre, conjointement avec le Club de hockey mineur de Chicoutimi et la Fondation Jean-Allard. Une dizaine de jeunes autistes ont répondu à l'invitation et s'entraînent une fois par semaine, tous les samedis.

Les organisateurs du Tournoi atome de Chicoutimi avaient une place disponible dans la catégorie B. Après discussions, elle a été offerte aux responsables de la formation qui devaient s'assurer que tout était en règle auprès de Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean. «Malgré que les jeunes sont tous inscrits au hockey mineur de Chicoutimi, ils ne formaient pas une équipe officielle. On a réglé la situation et les mettant tous ensemble», explique l'entraîneur Dany Fortin, précisant que quelques joueurs de catégorie novice se joindront à l'équipe afin d'avoir un nombre suffisant dans l'alignement. Les jeunes autistes sont nés entre 2004 et 2007 et sont donc d'âge atome et pee-wee.

«On l'a annoncé aux jeunes lors de la pratique de la semaine dernière et la nouvelle a vraiment été bien accueillie. Les parents aussi sont très contents. On a parti le programme sans promesse et les jeunes auront une très belle récompense avec ce tournoi», exprime Dany Fortin.

Avant leur participation au tournoi chicoutimien, les jeunes n'auront pas disputé une seule rencontre, ce qui n'inquiète pas le responsable. Dans le passé, certains avaient déjà joué pour le plaisir et un autre n'avait jamais enfilé une paire de patins. Aucun n'avait fait partie d'une équipe organisée. «Ça va à la même vitesse que des jeunes qui débutent dans le MAGH. Ils progressent vite parce qu'ils aiment vraiment ça», fait valoir Dany Fortin, le directeur technique au CHMC et ancien entraîneur-chef des Élites de Jonquière dans le midget AAA.

Depuis les premiers entraînements, l'accent est mis sur les aspects individuels. D'ici le tournoi, les jeunes apprendront les règles collectives. «On ne veut pas non plus les brusquer, raconte Dany Fortin. Il va probablement avoir de petits oublis au niveau de quelques règles, mais on va bien aviser les autres équipes et les officiels. Je suis convaincu que ça va bien se passer. Tout le monde va vouloir les aider.»

Le responsable est ravi du déroulement des choses depuis le début du projet. «Ça prend juste de la bonne volonté pour mettre de telles choses sur pied», laisse tomber Dany Fortin, soulignant la collaboration des parents et des bénévoles impliqués. En plus de l'amélioration sur la glace, il a également remarqué une progression dans l'attitude des participants.

«Ce qui m'a le plus marqué, c'est que les jeunes s'ouvrent sur la patinoire. Quand ils font un bon coup, ils viennent nous taper dans la main, ce qu'ils ne faisaient pas au début, insiste Dany Fortin. Ils sont à l'heure et prêts à embarquer. Ils sont contents d'être là et ça paraît. C'est une dynamique qu'on ne remarque pas tout le temps avec les équipes régulières.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer