Les Sags en progression sans faire de bruit

«Quand tu regardes jouer Nicolas Roy (à gauche),... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

«Quand tu regardes jouer Nicolas Roy (à gauche), tu n'as pas le choix, tu ne peux pas tricher», a commenté l'entraîneur des Saguenéens, Yanick Jean.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Sans tambour ni trompette, les Saguenéens de Chicoutimi se sont glissés tranquillement parmi les meilleures équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec au cours des dernières semaines.

Leur fiche de huit victoires, une défaite et un revers en prolongation à leurs dix derniers matchs est la meilleure de la LHJMQ. À leurs 16 dernières rencontres, ils ont savouré 12 victoires et perdu seulement trois fois en temps réglementaire. La séquence de six défaites en sept parties pour lancer la saison régulière est aujourd'hui bien loin.

Et tout cela semble se faire dans l'ombre, sans bruit.

Outre la fiche globale de l'équipe depuis 16 parties, la statistique qui frappe le plus touche le travail défensif. Les Saguenéens n'ont concédé que 69 buts à leurs rivaux jusqu'à maintenant. À ce chapitre, ils ne sont devancés que par l'Armada de Blainville-Boisbriand (59) et les Huskies de Rouyn-Noranda (66). Ils se sont hissés au troisième échelon malgré la très longue absence de leur gardien numéro un, Julio Billia, et le fait que seulement deux défenseurs, Julien Carignan et David Noël, ont participé à toutes les rencontres.

Pour l'entraîneur Yanick Jean, ces succès s'expliquent facilement. Il rappelle que le travail défensif n'est pas uniquement la responsabilité de ceux qui évoluent à la ligne bleue.

«C'est l'engagement de l'équipe, répond le pilote des Saguenéens. C'est le résultat du travail autant de nos attaquants que de nos défenseurs, des joueurs que nous avons rappelés. Xavier (Potvin) a très bien fait également. Il nous a sauvés à plusieurs reprises. Son travail a eu un gros impact dans nos succès défensifs.

«Les joueurs ont acheté la structure. La plupart des joueurs qui composent notre équipe ont l'engagement de bien jouer dans toutes les zones de la patinoire. Même nos bons joueurs. Quand tu as Nicolas Roy comme leader, quand tu as Frédéric Allard comme leader... Ces gars-là ne trichent pas pour faire des points. L'an passé, ce qui est exceptionnel dans le cas de Nicolas Roy, c'est qu'il a marqué 48 buts tout en étant aussi efficace défensivement. Quand tu le regardes jouer, tu n'as pas le choix, tu ne peux pas tricher. On ne veut pas de gars qui trichent. On veut des gars qui jouent dans une structure.

«Honnêtement, avec la qualité des individus que nous avons, je m'attendais à ce que ce soit comme ça. Il faut un certain temps pour développer un sentiment d'appartenance envers l'équipe. Je m'attendais à ce que ce soit un peu plus long avant qu'on soit efficace défensivement.»

Quand on lui fait remarquer que son équipe a tout de même échappé six de ses sept premiers matchs, Yanick Jean souligne que le travail défensif n'a pas été le principal problème en début de saison. Sa formation avait avant tout de la difficulté à trouver le fond du filet.

Selon lui, les Saguenéens ont appris à être plus efficaces en attaque tout en maintenant leur bon travail dans leur propre territoire.

Beauchemin, la première étoile

François Beauchemin, Nathan Noel et Alexandre Goulet sont les trois étoiles de la dernière semaine d'activités dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Beauchemin, des Foreurs de Val-d'Or, a été choisi la première étoile à la suite de sa performance de quatre buts et cinq aides en quatre rencontres, dont trois à l'étranger. Il a maintenu un différentiel de plus-6 au cours de cette séquence. Ses quatre buts lui ont permis de porter son total à 22 pour la saison et de se hisser à égalité en tête des buteurs du circuit Courteau.

Noel, des Sea Dogs de Saint-Jean, a marqué six buts et ajouté une aide en deux matchs. L'espoir des Blackhawks de Chicago a marqué un tour du chapeau et a été nommé la première étoile dans ces deux rencontres. Il a également récolté le but victorieux des deux duels. Grâce à ces sept points, il en compte maintenant 23 en autant de matchs.

Finalement, Goulet, des Tigres de Victoriaville, a marqué deux buts et ajouté six mentions d'assistance en deux matchs, tout en maintenant un différentiel de plus-6. Le vétéran de 20 ans a récolté 38 points en 27 rencontres jusqu'ici, ce qui lui confère le quatrième des pointeurs de la ligue.

Avec la Presse Canadienne

Pointes de plume

• Les Saguenéens poursuivront leur séquence de quatre parties en cinq jours en accueillant les Olympiques de Gatineau, mardi soir. Et dès le lendemain, ils se rendront à Victoriaville pour affronter les Tigres...

• Yanick Jean n'anticipe pas de changements à sa formation pour la visite des Olympiques. Après avoir obtenu congé dimanche, à Drummondville, Samuel Houde reprendra sa place dans la formation...

• Xavier Potvin et Julio Billia partageront le travail devant le filet, cette semaine. Potvin devrait affronter Gatineau alors que le vétéran de 20 ans devrait se mesurer aux Tigres...

• Hockey Canada annoncera mardi la liste des joueurs invités au camp de sélection d'Équipe Canada junior. Nicolas Roy et le Robervalois Samuel Girard, des Cataractes de Shawinigan, devraient faire partie des élus...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer