Cinq boxeurs d'ici en action à Limoilou

Boxe... (Photo 123rf)

Agrandir

Boxe

Photo 123rf

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Trois athlètes du Club de boxe olympique de Jonquière (CBOJ) et au moins deux du club de Chicoutimi seront en action en fin de semaine, à Limoilou, dans le cadre des Gants d'argent (10 combats et moins).

Pour le club de Jonquière, Thomas Fitzmorris ouvrira le bal vendredi soir, alors qu'il affrontera Abdel Mokhtary (Boxe de l'est) en quart de finale chez les juniors 64 kilos.

Chez les seniors 60 kilos, Charles Luce fait partie des deux chanceux qui ont obtenu un laissez-passer pour la demi-finale samedi. Le Jonquiérois se mesurera à Scott Rodrigues, du nouveau club JKS de Montréal. «Charles a déjà boxé contre lui l'an dernier lors de la coupe Impérium. Il l'avait battu, mais ça avait été un combat assez serré. On va voir ce que ça va donner», a indiqué son entraîneur Hubert Malaison.

Quant à Marie-Pier Simard Ste-Marie, elle a dû changer de catégorie pour pouvoir être en action. «Au départ, elle était inscrite dans les 49 kilos seniors, mais comme elle n'avait personne dans sa catégorie, on l'a montée dans la catégorie des 52 kilos où elles sont quatre. La pugiliste du CBOJ tentera donc de l'emporter samedi, en demi-finale, contre Bianca Fournier d'ÉnergyBoxe. «C'est une adversaire qu'elle connaît bien parce que c'est la quatrième fois qu'elle va l'affronter. En finale des Gants de bronze, ça avait été un combat serré, mais Marie-Pier avait perdu, mentionne Hubert Malaison. Elles se sont aussi affrontées lors du dernier gala à Alma. Ce fut là aussi un combat serré, mais cette fois-là, c'est Marie-Pier qui avait remporté le combat.»

Du côté du club de Chicoutimi, Thomas Tanguay (Chicoutimi) n'a qu'un seul adversaire dans sa catégorie, chez les cadets 40 kilos. Il devrait donc être en finale contre Tyler Molaison (Performance). Même scénario en catégorie cadet, 54 kilos, alors que Charles Antoine Bergeron mettra les gants contre Jordan Gélinas (Performance).

Chez les 69 kilos seniors, Serge Ntetu se retrouve dans un groupe de six pugilistes. Les deux autres représentants du club de Chicoutimi, Annie Pilote chez les maîtres 66 kilos, et Éric Tremblay chez les maîtres 69 kilos, n'avaient pas d'adversaire, du moins selon les inscriptions officielles de mardi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer