21 disciplines aux Jeux du Québec

Alain Deschamps (directeur général de SportQuébec), Jean-Denis Toupin... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Alain Deschamps (directeur général de SportQuébec), Jean-Denis Toupin (président COFJQA) et Jérémie Cloutier (directeur à la programmation COFJQA) ont dévoilé la programmation sportive de la 52e Finale des Jeux du Québec qui sera présentée à Alma du 24 février au 4 mars 2017.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mine de rien, la 52e Finale des Jeux du Québec d'Alma/Hiver 2017 passera à l'histoire comme étant la dernière édition des Jeux d'hiver à présenter plus de 18 disciplines sportives.

Ainsi, du 24 février au 4 mars, 21 disciplines et trois sports de démonstration seront à l'honneur sur 13 sites de compétition principalement regroupés à Alma, a indiqué Jérémie Cloutier, directeur à la programmation du COFJQA mercredi en conférence de presse. «SportQuébec a pris la décision d'avoir moins de disciplines (à présenter) pour favoriser l'implication de différents milieux hôtes, car certaines régions avaient de la misère à disposer de certaines installations requises», explique M. Cloutier. C'est le cas notamment d'une discipline comme le ski alpin; plusieurs régions ne disposent pas de centre de ski à proximité.

À lui seul, le Pavillon Wilbrod-Dufour, auquel sont attenants le centre Mario-Tremblay et le centre multisport, sera le centre névralgique de l'événement. Il sera l'hôte de 10 disciplines, en plus de servir de site d'hébergement et de site d'alimentation. L'organisation almatoise souligne que c'est la première fois, dans l'histoire des Jeux du Québec, qu'un établissement reçoive autant d'activités. Les secteurs de Saint-Coeur-de-Marie (curling et ringuette) de Métabetchouan (patinage artistique), Saint-Bruno (hockey féminin) et Hébertville (ski alpin) seront aussi mis à contribution.

Le premier bloc des Jeux se déroulera du 25 au 28 février avec la présentation des compétitions de basketball en fauteuil roulant, de taekwondo, de l'escrime, de curling, de patinage de vitesse, de patinage artistique, de hockey féminin, de plongeon, de ski de fond, de la gymnastique et de trampoline. Du 1er au 4 mars, le deuxième bloc mettra à l'honneur les disciplines de la boxe olympique, du badminton, du hockey masculin, du judo, de la nage synchronisée, du ski alpin, du boccia, du tennis de table, de l'haltérophilie et de la ringuette.

Le COFJQA a également choisi les trois sports de démonstration qui seront présentés dans le cadre de la 52e édition, en partenariat avec SportQuébec et le Regroupement régional du loisir et du sport (RLS). Leur choix s'est arrêté sur le ballon sur glace, le sauvetage sportif et le cheerleading «pour faire rayonner le plus possible de sports en émergence dans la région et dont les clubs étaient en mesure de nous offrir un clé en main pour les Jeux du Québec». Le comité a également tenu compte de la notoriété et du développement de ces sports dans la région, en plus de leur facilité à être intégrés dans la programmation.

Mesures écoresponsables

Enfin, le Comité organisateur de la Finale des Jeux du Québec d'Alma (COFJQA) a également donné un aperçu des mesures écoresponsables qui seront mises de l'avant. Pendant la Finale, des escouades écoresponsables seront présentes dans les cafétérias et à d'autres endroits stratégiques pour orienter les utilisateurs vers un tri convenable des déchets. Parmi les mesures pour réduire l'empreinte écologique, M. Cloutier mentionne, entre autres, la distribution de 7000 gourdes d'eau, ce qui devrait générer une économie de 100 000 bouteilles d'eau jetables.

Les fédérations sportives rassurées

À quelque trois mois de la 52e Finale des Jeux du Québec d'Alma/Hiver 2017, tout semble baigner dans l'huile. Président du Comité organisateur (COFJQA), Jean-Denis Toupin s'est fait rassurant tant en ce qui concerne la conformité des installations, que du recrutement de bénévoles et des retombées économiques.

En conférence de presse mercredi, M. Toupin a indiqué que lors de leur deuxième visite des installations, les gens des fédérations sportives venus s'assurer de la conformité des sites ont été agréablement surpris du résultat. Jean-Denis Toupin rappelle que les importants investissements des cinq dernières années au centre Mario-Tremblay et au centre multisport «sont la clé de voûte du succès de nos installations sportives.»

«L'audit qui a été fait dénote que nous avons vraiment des installations adéquates pour recevoir les Jeux. Il y a très peu de modifications à faire, et s'il y en a, elles sont mineures et nous sommes en train de les réaliser», fait-il valoir. Parmi les améliorations à faire, il y a notamment l'élargissement de certaines sections de pistes au Mont-Lac-Vert par la coupe de quelques arbres. 

Un propos confirmé par Alain Deschamps, le directeur général de SportQuébec, qui est à Alma depuis lundi. «D'entrée de jeu, je peux vous assurer que nous sommes très satisfaits du travail accompli jusqu'à présent. L'organisation est entre bonnes mains. Nous sommes d'ores et déjà assurés qu'Alma saura charmer le Québec sportif lorsque plus de 3000 jeunes athlètes bénéficieront de tout ce qui est mis en place pour les accueillir. Ils seront accueillis par une population qui nous démontre son adhésion profonde aux valeurs des Jeux. Nul doute que cette 52e Finale renforcera la tradition des liens étroits entre le Saguenay-Lac-Saint-Jean et les Jeux du Québec», a-t-il commenté, en rappelant la tenue des Jeux de 1972 à Chicoutimi, de 1976 à Jonquière, de 1985 à Dolbeau, de 1999 à Alma et de 2013 à Saguenay. «Il reste un dernier sprint important qui sera teinté d'une saine nervosité et d'une fébrilité croissante. SportQuébec sera à vos côtés durant cette étape ultime dans un climat d'entraide et de collaboration favorable», a-t-il conclu. 

Bénévolat

Concernant le recrutement de bénévoles, le président Toupin parle d'une équipe rapprochée de 200 à 300 bénévoles déjà en action.

«Pendant la durée des Jeux, on a besoin de 3000 bénévoles. En ce moment, le rapport de mardi fait état de tout près de 1000 bénévoles inscrits et on est très très confortable avec les 1000 bénévoles inscrits. On espère en avoir de 1300 à 1400 avant les Fêtes et par la suite, on va faire un sprint pour aller chercher les quelque 1500 bénévoles qui nous manquent pour compléter (les effectifs)», explique-t-il en ajoutant que l'organisation amorcera prochainement des tournées dans les écoles et les entreprises afin d'inciter les gens tant du Lac-Saint-Jean que du Saguenay à s'inscrire sur Internet et à inviter une personne de leur entourage à en faire autant.

Enfin, les réservations dans les hôtels de la région vont bon train. Avec l'accueil de plus de 3000 athlètes et de quelque 1500 accompagnateurs, inutile de dire que les sites d'hébergement sont déjà très sollicités. «Ça veut dire que tous les hôtels de la région sont déjà bouclés pour cette période», affirme le président Toupin, en mentionnant que les réservations touchent les hôtels de toute la région, de Saint-Félicien à Saguenay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer