Série Canada-Russie: un travail de deux ans

Nouveau responsable des communications chez les Saguenéens, Serge... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Nouveau responsable des communications chez les Saguenéens, Serge Proulx signale que le match du Défi Canada-Russie présenté le 15 novembre au Centre Georges-Vézina est «un événement majeur».

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour le nouveau responsable des communications des Saguenéens, Serge Proulx, les deux matchs de la Série Canada-Russie CIBC, le 15 novembre au Centre Georges-Vézina, et deux jours plus tard au Centre Henry-Leonard de Baie-Comeau, représenteront l'aboutissement d'un travail de deux ans.

Le projet a débuté alors qu'il occupait les mêmes fonctions avec le Drakkar de Baie-Comeau. L'organisation de la Côte-Nord désirait souligner son 20e anniversaire en recevant les Russes pour un duel face aux meilleurs éléments de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Afin de diminuer les coûts de transport, l'organisation des Saguenéens devait embarquer dans l'aventure pour obtenir l'approbation de la Ligue canadienne de hockey ce qui s'est confirmé en début de saison dernière.

Dans les préparatifs, Serge Proulx avait notamment assisté à l'un des deux matchs l'an dernier à Rouyn-Noranda, ce qui lui a permis de se rendre compte de l'efficacité de la machine dans les derniers préparatifs. Présentement, il estime que 80% des éléments sont mis en place au Centre Georges-Vézina et ce qui reste sera fait dans les heures précédant l'événement. Un comité local a été formé pour assurer le bon déroulement des choses, mené par un fidèle partisan de l'équipe, Michel Julien. «La logistique est énorme», annonce-t-il d'entrée de jeu.

«Il y a des moments de stress. Je sais toutefois que lorsque les gens de la LCH vont débarquer, ils sont très organisés. Ce n'est pas trop long qu'ils vont tout mettre en place», fait valoir Serge Proulx, épaulé par Sébastien Morin. Le duo participe à toutes les semaines à un appel-conférence avec les représentants des six équipes qui accueilleront l'événement qui débutait lundi soir à Prince Georges, en Colombie-Britannique. Des rencontres seront également présentées à Edmonton, North Bay et Hamilton. «Les Russes jouent à Hamilton la veille. Ils débarqueront au Saguenay seulement le mardi matin», annonce Serge Proulx, précisant que les joueurs du Québec commenceront à arriver dimanche soir.

Retombées

Les études effectuées lors des dernières années font état d'un minimum de 1 million$ en retombées pour les villes hôtesses de la Série Canada-Russie. «C'est un événement majeur», rappelle Serge Proulx, précisant que de nombreux partenaires de la Ligue canadienne de hockey et plusieurs recruteurs de la Ligue nationale prendront place dans les estrades. La rencontre sera également diffusée d'un océan à l'autre sur les ondes de Sportsnet et de TVA Sports.

«C'est vraiment comme un match de la Ligue nationale. C'est le même niveau», assure le responsable des communications, estimant que les Russes délèguent des formations beaucoup plus compétitives qu'à l'époque de leur première visite au Centre Georges-Vézina, en 2007. Comme au Canada, ces rencontres font également partie du processus de sélection pour l'équipe qui sera formée pour le Championnat mondial de hockey junior, qui se déroulera pendant la période des Fêtes à Toronto et Montréal.

Les billets sont en vente au coût de 25$ et 15$ pour les détenteurs d'abonnements de saison.

Pointes de plume

• Nicolas Roy a eu droit à la troisième étoile de la semaine dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, lundi. En trois parties dans les Maritimes, le capitaine des Saguenéens a amassé trois buts et quatre passes. Il a notamment obtenu la deuxième étoile du match à Charlottetown, vendredi, une victoire de 5-1 sur les Islanders. Sa moyenne de 1,53 point par match est actuellement la troisième meilleure de la LHJMQ. Antoine Waked, un attaquant des Huskies de Rouyn-Noranda, a reçu la première étoile grâce à la production de cinq buts et quatre passes. La deuxième est allée à Hugo Roy, du Phoenix de Sherbrooke, auteur de quatre filets et trois mentions d'assistance...

• Mine de rien, la fiche des Saguenéens à leurs huit derniers matchs est la meilleure de toute la LHJMQ. L'équipe de Yanick Jean a gagné huit de ses dix dernières parties...

• Le Directeur du département de sécurité des joueurs de la LHJMQ, Raymond Bolduc, a imposé une suspension de sept matchs à Anthony Wojcik, des Huskies de Rouyn-Noranda, pour un geste posé le 4 novembre à l'endroit d'un joueur des Mooseheads de Halifax. Pendant une altercation, Wojcik a donné un coup de poing à un rival qui ne portait plus son casque protecteur et ne pouvait se protéger. Bolduc estime qu'il s'agissait d'un geste sournois et gratuit...

Avec Serge Émond

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer