Patinage de vitesse: Samuel Girard récolte l'argent

Charle Cournoyer, à gauche, et Samuel Girard avaient... (Photo La Presse canadienne)

Agrandir

Charle Cournoyer, à gauche, et Samuel Girard avaient le sourire aux lèvres après avoir cueilli l'or et l'argent au 1000 mètres, dimanche, à Calgary.

Photo La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Après avoir gagné le premier 500 mètres de la fin de semaine, samedi, Samuel Girard a ajouté une médaille d'argent au 1000 mètres, dimanche, pendant les derniers moments de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste disputée à Calgary.

Le patineur de Ferland-et-Boilleau s'est retrouvé au coeur d'une chaude lutte avec son coéquipier Charle Cournoyer en finale du 1000 mètres. Cournoyer a dépassé son collègue et adversaire avec un peu plus d'un tour à faire.

«Si ça avait été un patineur d'un autre pays, j'aurais peut-être tenté de le bloquer, a raconté Samuel Girard, après son cinquième podium en carrière en Coupe du monde. L'important, c'était que le Canada prenne les deux premières places. C'est une super belle médaille, qui a un goût d'or étant donné que Charle (Cournoyer) a remporté l'or et qu'on était à seulement quelques millièmes de seconde l'un de l'autre à la ligne d'arrivée. Je suis vraiment content, surtout après avoir bien fait dans une demi-finale relevée puisqu'elle comptait plusieurs excellents patineurs.

«Ça dépasse les objectifs que j'avais établis cette semaine pour cette Coupe du monde. Je visais une médaille au 500 mètres, mais simplement une place en finale dans le 1000 mètres.»

Pour sa part, Cournoyer a noté que le déroulement de la finale a fait la démonstration du très bon esprit d'équipe qui anime la formation canadienne.

«Je voulais gagner la course, mais je voulais surtout faire un dépassement propre sur Samuel, en le gênant le moins possible, a dit Charle Cournoyer. Si l'opportunité ne s'était pas présentée, j'aurais simplement cherché à protéger nos deux premières places.»

Plus difficile

La journée de dimanche a été plus difficile pour Marianne St-Gelais. Gagnante d'une médaille d'argent lors du premier 500 mètres féminin, samedi, la patineuse de Saint-Félicien, qui ne se sentait pas très bien dimanche, a été éliminée en demi-finale du 1000 mètres quand elle a dû se contenter du sixième rang. Pour la Baieriveraine Valérie Maltais, une deuxième place en finale B lui a procuré le sixième rang au classement général.

Au 500 mètres féminin, Kasandra Bradette, de Saint-Félicien, s'est qualifiée pour la finale B, mais elle n'a pas été en mesure de disputer la course en raison d'une blessure. Marie-Ève Drolet, de Laterrière, a été éliminée en quart de finale. Dans cette épreuve, Jamie Macdonald a donné une médaille d'argent au Canada.

Charles Hamelin n'a pas eu plus de succès puisque son parcours au 1000 mètres a pris fin en quart de finale quand il a été pénalisé pour une faute aux dépens du Français Thibaut Fauconnet. Il a ainsi vu sa série de Coupes du monde avec au moins une médaille s'arrêter à neuf.

Au relais, l'équipe féminine composée de Jamie Macdonald, Valérie Maltais, Marie-Ève Drolet et Kim Boutin a pris la quatrième place en finale A, tout comme la formation masculine de Charles Hamelin, Charle Cournoyer, Samuel Girard et Pascal Dion. Chaque fois une chute d'un patineur canadien a fait la différence.

La deuxième étape de la saison 2016-2017 de la Coupe du monde aura lieu en fin de semaine prochaine à Salt Lake City, aux États-Unis.

Six médailles à Rimouski

La première compétition interrégionale a eu lieu en fin de semaine à Rimouski. Elle a réuni des patineurs de 10 à 14 ans du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord, de Québec, de Portneuf, et du Bas-Saint-Laurent/Gaspésie. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a enlevé six des 18 médailles disponibles.

Victoria Gareau, de Chicoutimi, a largement dominé la compétition chez les filles et sa collègue Aurélie Bergeron a surpris en se hissant sur la troisième marche du podium à sa première expérience sur cette scène. Émilien Blackburn, aussi de Chicoutimi, a brillé chez les garçons avant d'être victime d'une chute qui l'a privé d'une médaille d'or et relégué au deuxième rang du groupe 1.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer