La LCF vue par Johany Jutras

La photographe Johany Jutras propose ses photos favorites... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

La photographe Johany Jutras propose ses photos favorites tirées du livre «Notre Ligue. Notre pays.» qu'elle a concocté pour mettre en valeur les meilleurs moments captés durant les matchs de la Ligue canadienne de football. On peut apprécier son travail dans le cadre de l'exposition installée au Pavillon des croisières de La Baie dans le cadre du Zoom Photo Festival.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ambiance magique d'un stade, l'émotion communicative des partisans ou le quasi-recueillement des joueurs qui règnent avant un match dans la Ligue canadienne de football (LCF) sont autant de moments immortalisés par la photographe professionnelle, Johany Jutras.

À l'issue d'une tournée pancanadienne dans les neuf villes hôtes des équipes de la LCF, elle en a réuni les meilleurs moments en images dans une édition de luxe publiée sous le titre Our League. Our Country./Notre Ligue. Notre pays, mais aussi à l'exposition du Zoom Photo Festival installée dans la hall du Pavillon des croisières de La Baie. Au-delà de la beauté des images, c'est aussi l'occasion de découvrir d'autres facettes du football canadien (traditions, rituels d'avant-match, originalité des partisans, etc.)

Rencontrée mercredi peu avant le vernissage de son exposition, Johany Jutras est la preuve qu'il faut savoir oser pour réaliser ses rêves. Passionnée de photos depuis l'enfance, la Drummondvilloise d'origine s'est lancée dans la photographie professionnelle il y a cinq ans. Que de chemin parcouru depuis les premiers clichés de ses frères cadets à l'époque où ils évoluaient pour les Vulkins de Victoriaville!

Depuis trois ans, la jeune femme vit de son art, mais ce ne fut pas toujours facile. «J'ai su bien m'entourer», convient celle qui a maintenant un contrat avec la LCF (matchs en saison et Coupe Grey) et qui travaille pour les Argonauts de Toronto.

Folie payante

Après s'être fait connaître sur des blogues de sports en couvrant du football universitaire, Johany Jutras a enfin obtenu la chance de réaliser son rêve de couvrir, en photos, un match des Alouettes de Montréal. Toutefois, une déception dans la photo de presse a incité la jeune femme à remettre sa carrière en question et à se lancer dans son projet un peu fou de concocter un livre consacré à la LCF. «Je voulais être photographe pour la LCF et voyager. J'avais quelques contacts dans la ligue pour aller chercher les autorisations requises pour mon livre», raconte la photographe de 29 ans. Elle a joué son va-tout en vendant ses meubles et tous ses appareils photo. Elle a soumis son projet au fabricant Nikon qui l'a appuyée, puis elle s'est lancée dans la folle traversée du Canada en 80 jours, pour capter les meilleurs moments dans les villes hôtes des équipes de la LCF.

«J'ai eu de la chance parce que quand je suis arrivée à Montréal, une journaliste super connue de Toronto a fait une entrevue de 30 secondes avec moi à TSN. (À ce moment-là), je vendais mon livre en prévente sur Internet, même s'il n'existait pas encore. Les gens savaient que c'était pour financer mon projet. J'ai vendu 30 livres en 10 minutes grâce à cette entrevue», relate-t-elle. «Chaque fois que j'arrivais dans une ville, j'avais 15 à 20 demandes d'entrevues», poursuit celle qui a beaucoup appris depuis dans la jungle de la pige, les appels d'offres, la rédaction de contrats, etc.

Bien accueillie

Johany Jutras a aussi été bien accueillie par les différentes équipes. «Quand tu es une fille dans un monde de gars, il faut que tu sois très sérieuse et il n'y a pas de flirt. Il faut se mettre des balises et les respecter. J'ai toujours respecté ça et je suis respectée dans le milieu. Les joueurs sont comme mes frères et ils me traitent comme si j'étais leur petite soeur et ils me protègent. On est des amis et on s'entend bien durant le match, mais ça s'arrête là.»

Par son livre, la photographe souhaite contribuer à faire découvrir le football, «mais pas juste l'action sur le terrain». Pour chaque concession, elle a contacté un journaliste réputé qui a décrit, dans un texte d'environ 500 mots, l'histoire de l'équipe et son importance dans la communauté, la province.

«Pour quelqu'un qui n'aime pas le football, c'est vraiment un livre intéressant, affirme-t-elle. J'ai beaucoup de chums de filles qui ne connaissent rien au football qui m'ont dit qu'après l'avoir lu, elles avaient le goût de regarder une ''game de foot'' et d'apprendre à connaître ça.»

Son travail s'avère également apprécié par les fans de la LCF. «Ils aiment ce que je fais parce que c'est différent de ce à quoi ils sont habitués de voir. La LCF, c'est eux. Sans ses fans, la LCF n'existerait pas», plaide celle qui publie sur Instagram et Twitter sous @johanyjutras.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer