Taekwondo: Riverin satisfait de sa performance

Le Chicoutimien Jonathan Riverin (en rouge) a disputé... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le Chicoutimien Jonathan Riverin (en rouge) a disputé deux combats, en fin de semaine, pendant la première édition de la Coupe du Président. Il a eu raison d'un Américain avant de perdre par un pointage serré contre un représentant de la République dominicaine.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Jonathan Riverin estime avoir offert une très bonne performance, en fin de semaine, pendant la première édition de la Coupe du Président de taekwondo présentée à Portland, en Oregon. Le représentant de l'Académie de taekwondo olympique de Chicoutimi a alors été éliminé au deuxième tour, après un combat très serré contre le médaillé de bronze des Jeux olympiques de Rio, le Dominicain Luisito Pié.

Le Chicoutimien a entamé sa participation au tableau des moins de 63 kilos en malmenant un Américain par le pointage de 26-0. Il a ensuite offert une forte opposition à Pié. À la conclusion du deuxième round, les deux protagonistes étaient à égalité 6-6. Au troisième assaut, Riverin a encaissé un léger coup de pied à la tête et il a été battu 10-7.

«Le combat contre l'Américain a été plutôt facile, raconte Jonathan Riverin. Contre le gars qui a fini troisième aux Jeux olympiques de Rio, ça s'est vraiment bien passé. Le combat a été très serré. Ç'a passé à deux doigts. J'ai été le seul à lui donner une bonne opposition pendant la compétition. Il a pratiquement gagné tous ses autres combats par un écart d'au moins 12 points.

«Nous étions une quarantaine dans ma catégorie. Les participants étaient surtout des gens des Amériques. La compétition avait de l'importance parce que le gagnant dans chaque catégorie obtenait automatiquement une place au Championnat du monde. Ce fut vraiment une belle expérience.

«J'ai décidé de participer à la Coupe du Président en raison du laissez-passer qu'elle donnait pour le Championnat du monde. Je n'ai pas réussi à me qualifier, mais j'aurai une autre chance lors de la sélection canadienne qui aura lieu en mars. Je pense que j'ai de bonnes chances.»

Étudiant en Sciences de la nature au Cégep de Chicoutimi, Jonathan Riverin consacre entre 15 et 20 heures par semaine à son entraînement en taekwondo. Il n'entend pas ralentir le rythme dans les prochaines semaines puisque d'autres compétitions sont déjà inscrites à son agenda. Il participera à une rencontre provinciale en novembre, avant de tenter sa chance au US Open, à la fin de janvier, et au Canada Open, en février. Suivront la sélection canadienne, le Mexico Open, aussi en mars, et une épreuve en Europe, au printemps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer