Une première saison concluante pour Lysanne Richard

Lysanne Richard a conclu sa première saison de... (Photo AFP)

Agrandir

Lysanne Richard a conclu sa première saison de plongeon de haut vol en s'exécutant de nuit à Dubai. La Chicoutimienne a conclu au deuxième rang du classement général du circuit Red Bull.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La première saison de Lysanne Richard sur le circuit de plongeon de haut vol Red Bull a été une réussite totale. La Chicoutimienne a bouclé cette saison inaugurale vendredi à Dubai, confirmant une deuxième place au classement général.

Lysanne Richard pouvait toujours espérer détrôner l'Australienne Rhiannan Iffland, mais cette dernière est demeurée intraitable, s'adjugeant confortablement la victoire, ce qui lui assurait du même coup le titre du classement général. «Je suis effectivement très satisfaite de cette saison. Nous (mes entraîneurs, ma famille et moi) avons travaillé fort toute l'année et nos efforts ont porté leurs fruits», de souligner l'énergique Chicoutimienne dans un échange de courriels avec Le Quotidien.

Lysanne Richard identifie trois moments marquants de cette année inaugurale qui aura des suites. En 2015, elle avait décidé de mettre sa carrière au Cirque du Soleil en veilleuse pour se consacrer au plongeon de haut vol. Sans hésiter, elle note sa victoire lors de la Coupe du monde de la Fédération internationale de natation (FINA), «qui était ma première victoire de si grande importance». La mère de trois enfants a également décroché deux premières places sur le réseau Red Bull au cours des derniers mois, en Italie et en Bosnie. Finalement, elle demeure très fière de son plongeon qui lui a permis de récolter une note de 104 points aux Açores, «le plus haut total pour un mouvement en compétition féminine à ce jour», rappelle-t-elle avec fierté.

La neuvième et dernière compétition de la saison à Dubai se déroulait à la noirceur, une première pour plusieurs athlètes. «Plonger la nuit à Dubai était certainement différent! Le visuel était complètement nouveau et ça nous faisait nous sentir étranges dans les airs. Ceci dit, ce fut un beau défi», d'exprimer la plongeuse de 34 ans.

Avec cette première saison en poche, Lysanne Richard passera du temps au cours des prochaines semaines avec sa famille et ses proches au Québec. Elle se dit plus motivée que jamais à poursuivre dans le plongeon haut vol et entretient des objectifs ambitieux pour l'avenir. L'an prochain, elle défendra son titre de la Coupe du monde et participera également au Championnat du monde, en plus d'être de retour sur le circuit Red Bull. Le plongeon de haut vol pourrait faire une entrée lors des Jeux olympiques de 2020 et si c'est le cas, Lysanne Richard veut être de la partie. «Mon super entraineur Stéphane Lapointe et moi avons des plans excitants pour 2017 et les prochaines années», de laisser savoir la native de Chicoutimi.

«Je recommence les entraînements la semaine prochaine et nous allons explorer des avenues pour de nouveaux mouvements avec de plus hauts degrés de difficulté pour le futur. J'ai très hâte de retourner à la piscine et de jouer avec toutes ces idées», d'annoncer Lysanne Richard qui peut également compter sur les services du préparateur physique de l'Institut national du sport, Cory Kennedy, ainsi que sur l'aide de Maude Desjardins d'Esssentrics, spécialisée dans le mouvement qui l'aide à plusieurs niveaux, fait-elle valoir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer