Bob Desjardins de retour derrière le banc

Déjà directeur général du Blizzard de Trois-Rivières, Bob... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Déjà directeur général du Blizzard de Trois-Rivières, Bob Desjardins s'est installé derrière le banc de l'équipe.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Bob Desjardins est de retour derrière le banc d'une équipe de la Ligue nord-américaine de hockey. Quelques semaines après la dissolution des River Kings de Cornwall, formation qu'il devait piloter durant la saison 2016-2017, il prend la relève de Jonathan Lessard à la tête du Blizzard de Trois-Rivières.

Desjardins s'installe derrière le banc du Blizzard tout en demeurant directeur général de cette équipe. Il cumulera les deux postes jusqu'à la fin de la saison pour une équipe toujours en quête d'une première victoire.

«Quand j'ai été engagé comme directeur général, le coach avait déjà été choisi, explique Bob Desjardins. J'étais très à l'aise de travailler avec lui et de lui donner le plus d'outils possible. C'est un entraîneur recrue dans la LNAH. L'an dernier, il était adjoint à Martin Raymond avec les Voltigeurs de Drummondville. Il ne se sentait pas prêt à 100 pour cent et il avait peut-être l'impression que ma présence autour de l'équipe lui mettait de la pression. Pourtant, je n'ai jamais mis aucune pression sur lui. Il m'a appelé pour me dire qu'il préférait que je sois l'entraîneur et qu'il devienne adjoint pour cette année.

«J'ai décidé d'entrer en fonction pour le reste de l'année. J'ai dirigé l'équipe dimanche. Nous avons perdu 5-3, mais ce fut un bon match. Nous sommes encore fragiles parce que les victoires ne viennent pas. Les bâtons sont lourds présentement. Quand on va commencer à gagner, les victoires vont venir plus régulièrement. C'est un nouveau groupe et j'essaye de greffer du caractère à cette équipe. Ça va venir. Ce n'est pas facile parce que nous affrontons des équipes qui ont le même noyau depuis plusieurs années.

«Être derrière le banc ne changera rien à mon travail de directeur général. J'aurai une meilleure idée de l'ambiance dans l'équipe, même si je connais déjà bien nos joueurs.»

Malgré ses plus grandes obligations à Trois-Rivières, Bob Desjardins conserve le poste d'entraîneur des Marquis junior AA de Jonquière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer