Saison parfaite pour Jonquière

William MacDuff des Gaillards.... (Archives Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

William MacDuff des Gaillards.

Archives Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Gaillards du Cégep de Jonquière ont terminé leur saison régulière avec une huitième victoire en autant de sorties, samedi soir, à La Pocatière. En plus de battre les Gaulois 11-6, ils ont également vaincu une dame Nature déchaînée pour l'occasion. Malgré tout, les Gaillards ont quitté La Pocatière avec une fiche parfaite pour la première fois de leur histoire.

En avance 11-0 après deux quarts, la formation de football collégial division 3 a fermé le jeu. L'entraîneur François Laberge arrivait à peine à croire ce que lui et ses joueurs venaient de vivre.

« C'était l'apocalypse, a lancé l'entraîneur en chef dès le début de l'entrevue téléphonique. Il a plu à l'horizontale du début à la fin du match, avec des rafales à près de 80 km/h. On a effectué huit passes et aucune n'a été réussie. C'était la pire température de football que j'ai vue en 18 ans de "coaching". C'était l'enfer. »

Le quart-arrière des Gaillards, Anthony Ouellet, a été retiré du match après la troisième séquence à l'attaque en raison des conditions exceptionnelles. Le porteur de ballon Louis-Philippe Grégoire bénéficiait d'une journée de congé et son remplaçant, Guillaume Simard, a quitté la rencontre en raison d'un début d'hypothermie. 

« On a quand même bien couru le ballon, mais en deuxième demie, on ne voyait même pas 20 pieds devant nous et on faisait déjà écouler le temps, a résumé Laberge. Il y avait maximum 18 spectateurs dans les estrades. La température est le fait saillant du match. C'est certain qu'on voulait gagner, mais on n'aurait pas voulu qu'un joueur se blesse à tout prix. »

Duel saguenéen

En quart de finale, les Gaillards vont recevoir les Couguars du Cégep de Chicoutimi, dimanche après-midi, au Cégep de Jonquière. François Laberge s'attend à une chaude lutte face aux hommes de Nicolas Ménachi.

« Il va falloir travailler fort et jouer 60 minutes parce qu'on affronte une excellente équipe, a-t-il mentionné. C'est à nous de sortir fort, mais je sais qu'ils vont sortir fort également. Ça va être tout un match de football et il ne faut pas que les amateurs ratent ce rendez-vous. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer