Wozniak l'emporte sur Abanda

Aleksandra Wozniak... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Aleksandra Wozniak

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les amateurs de tennis se sont déplacés en grand nombre, jeudi soir, pour assister au duel canadien opposant la 7e tête de série, Françoise Abanda, et Aleksandra Wozniak, mais ils ont dû prendre leur mal en patience avant de pouvoir assister à un véritable affrontement. C'est finalement Wozniak qui a eu le dernier mot en trois manches de 6-0, 3-6, 6-3 à l'issue d'un match en montagnes russes pour ainsi confirmer sa place en quart de finale.

Comme c'est souvent le cas, la Montréalaise de 17 ans a mis du temps à se mettre en marche, si bien que Wozniak a rapidement remporté la première manche. Après un lent départ, Abanda est sorti de sa torpeur après avoir laissé la Blainvilloise prendre les devants 3-1. Mais voilà que le vent a tourné et que plus rien ne semblait fonctionner pour Wozniak. Si bien que la favorite sur papier a remporté tous les jeux suivants, s'offrant même un as pour clore le débat à 6-3.

À la manche décisive, Wozniak semblait incapable de se ressaisir et Abanda en a profité pour se forger une avance de 2-0. Puis, la Blainvilloise de 28 ans a retrouvé ses moyens et a amorcé une remontée pour ensuite filer vers la victoire.

En entrevue d'après-match, Wozniak a rappelé que ce n'était pas facile de jouer contre une compatriote et bonne amie aussi tôt dans le tournoi. Toutefois, au bout du compte, elle estime avoir été celle qui a été le mieux en mesure de gérer ses émotions et de garder sa concentration, ce qui lui a permis d'aller chercher la victoire. « J'ai bien commencé en prenant les devants 6-0 et 3-1 au deuxième, mais elle (Abanda) faisait beaucoup de fautes directes. Je voulais être agressive et bien commencer, mais soudainement, ce fut à mon tour à manquer. Puis, à partir de 2-0 dans le troisième set, c'est là que j'ai retrouvé mon agressivité et mes frappes de nouveau », a-t-elle indiqué. 

Heureuse d'avoir su se ressaisir à temps, Wozniak espère poursuivre sur sa lancwée, même si elle aura un défi de taille vendredi soir, à compter de 18 h 30, alors qu'elle affrontera la première tête de série, l'Américaine Catherine Bellis. « J'entrevois la suite avec confiance. Demain (vendredi), j'aimerais plus être constante du début à la fin. Ce sera l'objectif. J'ai joué contre Bellis plus tôt cette saison lors d'un tournoi à San Diego, en Californie, sur un terrain extérieur et j'avais perdu en deux manches. C'est sûr que je veux faire beaucoup mieux (vendredi). Ça joue beaucoup plus vite sur des terrains intérieurs. Moi, j'ai grandi en jouant sur des terrains intérieurs et j'espère en tirer avantage. »

Françoise Abanda... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Françoise Abanda

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Abanda reste muette

Déçue de s'être fait sortir, Françoise Abanda a refait le coup aux médias en se faisant tirer l'oreille pour les entrevues d'après-match. Elle avait d'abord demandé une demi-heure de répit pour pouvoir digérer la défaite. Toutefois, elle ne s'est pas présentée au moment convenu, au grand dam de la représentante des relations avec les médias de Tennis Canada et de l'organisation du Challenger. Car les entrevues d'après-match avec les médias font partie des obligations de toutes les joueuses sans exception.

Or, après trois quarts d'heure, elle n'avait toujours pas donné signe de vie et heure de tombée oblige, Le Quotidien a quitté sans avoir pu obtenir ses commentaires. Comme on dit, quand on veut jouer dans la cour des grands, il faut agir comme les grands...

Bianca Vanessa Andreescu... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 3.0

Agrandir

Bianca Vanessa Andreescu

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Andreescu a travaillé fort

La jeune sensation canadienne Bianca V. Andreescu a dû faire preuve de caractère pour parvenir à vaincre la coriace Américaine Lauren Albanese et accéder aux quarts de finale du Challenger Banque Nationale de Saguenay. La Torontoise de 16 ans a dû puiser dans sa grande détermination pour l'emporter en trois manches de 6-2, 6-7 (3) et 6-4. leur permettant de se joindre à leur compatriote Charlotte Robillard-Millette (Blainville, QC) en quart de finale.

Andreescu a amorcé le duel en force, remportant aisément la première manche 6-2 aux dépens d'Albanese, 256e raquette mondiale. Elle a poursuivi sur sa lancée en deuxième manche, prenant même les devants 4-1. La victoire semblait dans la poche, mais voilà que l'Américaine n'avait pas dit son dernier mot. Elle a effectué une impressionnante remontée pour finalement l'emporter au bris d'égalité 7-6 (3). Dans l'ultime manche, la Torontoise a pu lui rendre la monnaie de sa pièce, car l'Américaine de 17 ans avait réussi à se forger une avance de 4-1 avant que la combative Andreescu ne renverse la vapeur pour filer vers la victoire.

« Je pense que j'ai joué du bon tennis au premier set, mais à la deuxième manche, ce n'est jamais facile de voir son adversaire revenir de l'arrière et remporter la manche. De sorte qu'au troisième set, j'ai dû jouer encore mieux que je ne l'avais fait jusque-là. Je pense que j'ai su être plus agressive en troisième et au bout du compte, ça a payé et je suis très heureuse d'avoir gagné », a-t-elle commenté, en remerciant la foule pour leurs encouragements.

Se sentant supportée par les spectateurs, elle a trouvé l'énergie pour se retrousser les manches et faire fi de sa colère concernant certaines décisions des juges de ligne. D'ailleurs, après sa victoire, elle a envoyé des baisers à la foule en guise de remerciements pour leur appui. 

Au prochain tour, elle affrontera la Britannique Harriet Dart, qui l'avait battue en trois manches lors d'un Challenger de Winnipeg alors qu'elle menait 6-3 et 5-2 dans la rencontre, incapable de réussir le point de match. Elle espère donc être en mesure de prendre sa revanche vendredi.

Gain en double

En double, la jeunesse a triomphé alors qu'Andreescu et sa partenaire Charlotte Robillard-Millette ont obtenu gain de cause face à la Serbe Jovana Jaksic qui faisait équipe avec l'Américaine Julia Elbaba. Les Canadiennes l'ont emporté en trois manches de 7-6 (0), 2-6 et 10-3.

Soulignons enfin la défaite crève-coeur de la Torontoise Katherine Sebov aux mains de l'Américaine Sachia Vickery, 4e tête de série. Menant 6-4 et 5-2, l'athlète de 17 ans a perdu le contrôle de la situation et Vickery en a profité pour niveler la marque et arracher un gain de 6-4, 6-7 (4) et 6-7 (5) à l'issue d'un match marathon qui a duré 3 h 07mn.

Horaire de vendredi

Court central

11 h

Elena Bogdan/Mihaela Buzarnescu [1] vs Isabelle Boulais/Jessica Pegula

Pas avant midi 30

Bianca V. Andreescu (CAN) vs Harriet Dart (GBR)

Suivra Sachia Vickery (USA) [4] vs Maria Sanchez (USA)

Pas avant 16h30

Charlotte Robillard-Millette (CAN) vs Jennifer Brady (USA) [2]

Pas avant 18h30

Catherine Bellis (USA) [1] vs Aleksandra Wozniak (CAN)

Suivra Bianca V. Andresscu/Charlotte R.-Millette vs Pia Konig/Anna Zaja [2]

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer