Léandre Bouchard passe chez les professionnels

L'Almatois Léandre Bouchard vient de ratifier un contrat... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

L'Almatois Léandre Bouchard vient de ratifier un contrat de deux ans avec l'équipe européenne BH-SR Suntour KMC, basée à Paris. L'Olympien pourra bénéficier d'un meilleur soutien (ressources et matériel) et se concentrer entièrement à sa progression en vélo de montagne (cross-country).

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Membre de l'équipe canadienne de vélo de montagne aux Jeux olympiques de Rio, l'Almatois Léandre Bouchard joindra les rangs professionnels de la puissante équipe européenne de vélo de montagne BH-SR Suntour KMC, basée à Paris, pour les deux prochaines années, soit 2017 et 2018.

Cette entente avec une équipe professionnelle, considérée comme l'une des meilleures sinon la meilleure en vélo de montagne cross-country, ne signifie pas pour autant que le Jeannois s'expatriera en Europe. «Ce que ça signifie, c'est que je vais bénéficier d'un meilleur soutien sur le circuit international et aussi sur des courses européennes auxquelles je n'avais pas nécessairement accès auparavant. Je vais rester au Québec, mais si je veux arriver un peu plus tôt pour un séjour en Coupe du monde, j'aurai la possibilité d'aller faire une course en Europe avant ou après. Je vais recevoir un support de haute qualité, des coéquipiers de haut calibre. L'équipe est très forte. Au cours des deux dernières années, elle a souvent été numéro 1 mondiale», explique l'athlète qui ne pouvait rêver meilleure nouvelle pour célébrer son 24e anniversaire jeudi.

Parmi ses coéquipiers, on retrouve Jordan Sarrou, qui a le même âge que lui et qui a à son palmarès les titres de vainqueur de la Coupe du monde U23 en 2014 et de vice-champion U23 aussi en 2014, ainsi que Victor Koretzky, de deux ans son cadet, qui a été notamment champion européen U23 en 2016 et vice-champion du monde U23 en 2015.

Avec Jude Dufour

Jude Dufour, qui le supervise depuis ses tout débuts en vélo de montagne, demeure son entraîneur personnel. Pour ce dernier, il s'agit d'une excellente nouvelle pour son protégé en terme de soutien pour un athlète professionnel dans son développement. L'an dernier, Bouchard et son entraîneur avaient noué contact avec cette formation professionnelle qui les avait parrainés durant une Coupe du monde en sol européen.

Évidemment, sa nouvelle formation possède ses propres commandites, de sorte que l'Almatois a mis fin à son association avec Cycles Devinci. «Je tiens à remercier Devinci pour leur support des cinq dernières années. En joignant les rangs de l'équipe BH-SR Suntour KMC, je vais rouler avec les vélos BH (la même marque qu'Antoine Duchesne sur route), une marque espagnole. On avait avisé Devinci un peu avant l'annonce officielle. Ils m'ont exprimé leurs regrets par rapport à mon départ, mais en même temps, ils sont très contents pour moi du soutien que j'ai reçu», mentionne Léandre en entrevue téléphonique.

Bouchard, qui est vice-champion canadien, poursuivra donc sa progression sur le circuit mondial. Outre sa 27e place à ses premiers Jeux olympiques, à Rio, cette année, il s'est distingué en réussissant un top-20 à deux reprises en Coupe du monde, soit une 19e position en Australie et une 20e place à La Bresse, en France. Pour la prochaine saison, Léandre prévoit un stage d'entraînement avec sa nouvelle formation et une présentation officielle avec l'édition 2017 de l'équipe. D'ici là, il maintient la forme notamment en participant au circuit universitaire de cross-country sous les couleurs des Inuk et il prendra part au Championnat canadien de cyclo-cross à Sherbrooke le 5 novembre.

Des négociations amorcées l'an dernier

En signant avec BH-SR Suntour KMC, Léandre Bouchard pourra se concentrer entièrement à sa progression en vélo de montagne.

Grâce à son contrat, Léandre Bouchard pourra profiter des ressources et de l'équipement de sa nouvelle formation. Ainsi, quand il devra se rendre en Europe, il n'aura pas à se préoccuper de trouver du financement pour son transport et son hébergement. De plus, l'équipe professionnelle lui laissera de la latitude pour qu'il puisse participer à des compétitions relevées de la US Cup par exemple.

«Léandre était rendu à la croisée des chemins et ses performances au niveau national et international le menaient tout naturellement à rejoindre une équipe professionnelle bien structurée et dynamique comme BH-SR Suntour KMC. Il est bien accueilli autant par la direction que par ses nouveaux coéquipiers», a indiqué son agent Roger Filion qui avait rencontré les dirigeants de l'équipe une première fois l'an dernier, au Mont-Sainte-Anne. «Mais il s'agissait d'un premier contact», nuance Roger Filion.

Toutefois, le grand patron de l'équipe est Michel Hutsebaut, le frère de Pierre Husebaut, bien connu dans la région à titre de représentant de l'UCI au Grand Prix cycliste de Saguenay. Roger Filion était donc en pays de connaissance.

«Cette année, encore au Mont-Sainte-Anne, j'ai rencontré pendant deux heures Pierre Lebreton, le directeur-gérant de l'équipe et on continué les discussions par courriel. Nous avons ensuite parlé du contrat», raconte M. Filion qui avoue avoir consacré beaucoup d'heures à ce dossier.

«Léandre était très content de se retrouver avec une équipe professionnelle. C'est l'équipe qui a ramassé le plus de points UCI en vélo de montagne, fait valoir l'agent de Léandre. C'est toute une équipe! Un coureur a déjà envoyé un courriel à Léandre pour lui dire qu'il était content qu'il se joigne à l'équipe.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer