Un 4e revers de suite pour les Jeannois

Pascal Hudon, entraîneur des Jeannois, entouré de Jean... (Archives Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Pascal Hudon, entraîneur des Jeannois, entouré de Jean Francois Morin et de hilippe Tremblay

Archives Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guillaume Pelletier

Guillaume Pelletier est journaliste pour Le Quotidien et Le Progrès-Dimanche.

Le Quotidien

La mauvaise séquence se poursuit pour les Jeannois du Collège d'Alma. La formation de Pascal Hudon s'est inclinée 4-2 face aux Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy au PEPS de l'Université Laval et encaisse du même coup un quatrième revers consécutif.

Même s'il est déçu de la tournure de la rencontre, l'entraîneur n'est pas mécontent de l'effort global de ses joueurs.

«Ç'a été un match très serré du début à la fin. C'est une troisième bonne sortie de suite. Même si on ne parvient pas à coller de victoire, il y a quand même du positif», a nuancé le pilote almatois.

La troupe de hockey collégial AAA avait pourtant pris les devants au premier vingt, lorsque Mathieu Blanchette a enfilé son quatrième de la saison en avantage numérique.

L'indiscipline des visiteurs a toutefois coûté cher lors de la période médiane.

«On a pris des mauvaises punitions en deuxième et ça nous a coûté deux buts», a déploré l'entraîneur.

En retard d'un but au début du troisième bout, les Jeannois ont ramené les deux équipes à la case départ tôt dans l'engagement lorsque Marc-Antoine Massé a compté son huitième but de la campagne.

Les Dynamiques ont toutefois profité d'une erreur d'un défenseur des Jeannois en milieu d'engagement pour reprendre les devants dans la rencontre.

Malgré deux avantages numériques en fin de match, Les Jeannois n'ont pu créer l'égalité et ont concédé l'ultime filet aux Dynamiques dans un filet désert à la toute fin de la partie.

L'attaque en panne

Joint par Le Progrès-Dimanche après la rencontre, Pascal Hudon n'a pas eu à chercher bien loin pour établir la cause de la mauvaise séquence des siens.

«On ne s'en cache pas, on ne compte pas assez de buts. Presque tous nos buts proviennent des mêmes joueurs et les équipes adverses le savent, explique-t-il.

Elles profitent donc du dernier changement pour mettre leurs meilleurs éléments sur la glace. Nos autres joueurs doivent trouver le moyen de marquer.»

Les Jeannois seront de retour en action aujourd'hui dès 13h alors qu'ils rendront visite aux Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer