Catherine Bellis, un nom à retenir

Catherine Bellis s'est entraînée sur les terrains du... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Catherine Bellis s'est entraînée sur les terrains du Club de tennis intérieur Saguenay, samedi. Elle connaîtra l'identité de sa première adversaire dimanche, lors du tirage au sort.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deuxième favorite du Challenger Banque Nationale de Saguenay, Catherine Bellis risque de faire écarquiller bien des yeux au courant de la semaine prochaine, sur les terrains du Club de tennis intérieur Saguenay. L'Américaine n'est pas venue pour contempler les couleurs automnales et espère mettre la main sur le titre dans un peu plus d'une semaine.

Âgée de 17 ans seulement, la joueuse de tennis née à San Francisco, en Californie, sillonne les tournois du circuit professionnel de l'International Tennis Federation (ITF) depuis environ deux ans, mettant un trait définitif sur sa carrière junior. Actuellement 111e au monde, elle a même refusé une généreuse bourse de l'Université Stanford afin de se concentrer sur sa carrière professionnelle. Bellis a depuis remporté quatre titres sur le circuit ITF. Elle a également fait parler d'elle lors des derniers Internationaux des États-Unis au mois de septembre en atteignant le troisième tour du tableau principal, après être passée par les qualifications. Elle s'est finalement fait montrer la porte de sortie par Angelique Kerber, double championne du Challenger Banque Nationale de Saguenay, en 2006 et 2007.

«C'est excitant d'être ici, c'est très beau à l'extérieur et j'adore les terrains», a mentionné Catherine Bellis après une courte séance d'entraînement sur les terrains rapides du club situé à Arvida.

«J'ai grandi en jouant beaucoup sur des terrains intérieurs, donc je suis définitivement habituée à de telles conditions», a-t-elle précisé, ajoutant qu'une période d'adaptation a été nécessaire lors de son passage chez les pros.

«Ce fut quelques fois plus facile, alors que j'ai eu plus de difficulté à d'autres occasions, a fait savoir Bellis. Je suis maintenant dans la bonne direction et ça va mieux.»

En raison de son statut de tête de série, les têtes devraient être tournées vers Catherine Bellis. La principale intéressée ne s'en fait pas trop avec cette situation. Une autre Américaine, Jennifer Brady, est semée première favorite.

«Je veux surtout avoir du plaisir et jouer du mieux que je le peux, a répondu Bellis, une droitière qui se caractérise comme une joueuse agressive qui aime dicter l'allure des points. J'ai travaillé très fort, je joue bien présentement et je suis confiante. Je ne ressens pas vraiment de pression parce que je sais que les joueuses qui sont ici sont toutes très bonnes. Chaque match sera d'une grande qualité, peu importe ce qui arrive.»

Catherine Bellis n'est pas complètement dépaysée. Après avoir participé à la Coupe Banque Nationale le mois dernier, elle poursuivra sa tournée canadienne dans deux semaines au Challenger de Toronto.

«Je passe beaucoup de temps au Canada dernièrement, a lancé en riant la sympathique athlète. J'aime beaucoup être dans ce pays et je suis excitée.» Catherine Bellis connaîtra l'identité de son adversaire au premier tour, lors du tirage au sort du tableau principal prévu dimanche.

10 matchs de qualification disputés

La journée de samedi a été marquée par le début des qualifications au Challenger Banque Nationale de Saguenay. Au total, 10 matchs de premier tour ont été disputés.

Huitième favorite, l'Américaine Brynn Boren n'a eu aucun mal à se défaire de la Canadienne Tereza Susen, qu'elle a battue en deux manches de 6-0 et 6-1. Au deuxième tour, Boren jouera contre Sandra Dynka, qui elle a eu le dessus 6-1 et 6-0 contre Adelina Maria Damian. Katherine Sebov, septième tête de série du tableau des qualifications, s'est défaite de Yolande Leacock en deux sets de 6-0 et 6-4. Elle a maintenant rendez-vous avec Layne Sleeth, tombeuse de Anne-Sophie Courteau en deux manches de 6-0 et 6-2.

Shereen Petterson-Paul et Rachel Cruickshak se sont livré le seul match en trois manches de la journée. C'est finalement Petterson-Paul qui est sortie vainqueure avec une victoire de 4-6, 6-1 et 6-1. Un rendez-vous avec la première favorite Danielle Rose Collins l'attend dimanche. Steffi Carruthers, Elena Bovina, Grace Leake, Katarzyna Kubicz et Jessica Ho ont également avancé au deuxième tour.

Dimanche, c'est l'entrée en scène de Charlotte Robillard-Millette, qui bénéficiait d'un laissez-passer au premier tour. Elle se frotte à l'Américaine Jessica Ho. Robillard-Millette jouera en troisième sur le court central alors que le premier match débute à 10h. Toutes les autres favorites seront d'ailleurs en action

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer