Il n'y a rien qui bat le hockey

Le gérant du restaurant-bar Le Stade, Félix Savard,... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le gérant du restaurant-bar Le Stade, Félix Savard, espère que le Canadien connaîtra une bonne saison.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les plus grands partisans du Canadien de Montréal sont peut-être les propriétaires de restaurants et bars sportifs. Les affaires sont bonnes les soirs de match quand l'équipe connaît du succès.

Les attentes sont élevées envers David Desharnais et... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Les attentes sont élevées envers David Desharnais et le Canadien de Montréal pour la saison qui s'amorçait jeudi soir.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Jeudi soir, ils étaient nombreux à visionner la rencontre d'ouverture du Canadien face aux Sabres, à Buffalo, au restaurant-bar Le Stade de Chicoutimi, qui affichait complet pour l'occasion. «Il n'y a rien qui bat le hockey professionnel et surtout le Canadien», lance le gérant Félix Savard, avouant que la fin de saison décevante du club montréalais avait eu une incidence sur le chiffre d'affaires, surtout sans les séries éliminatoires. Tout est maintenant oublié et l'optimisme est de mise.

«Il y a un engouement en ce début de saison, c'est certain», exprime Félix Savard,

«Les gens ont de très belles attentes. Ils ont l'impression que l'équipe est améliorée, notamment avec le retour de Carey Price et un équilibre sur les trios. Les gens ont hâte de voir les performances du Canadien», poursuit-il, ajoutant que les partisans ont été mis dans le bain avec la Coupe du monde.

Félix Savard reconnaît que l'établissement est toujours bien rempli les jeudis, mais quand le Canadien joue, les gens restent plus longtemps. Il mentionne qu'il est possible de diffuser trois choses différentes en même temps, mais «quand le CH joue, tous les écrans sont sur le match».

Accoudé au bar avec son chandail rouge de l'ancien des Sags David Desharnais, Clément Carbonneau se montrait également très enthousiaste en vue de la saison qui s'amorce, d'autant plus que lors du passage du Quotidien, les Montréalais menaient déjà 2-0. «J'ai été tellement déçu l'an dernier que l'équipe s'effondre après la blessure à Price. Ce n'était pas la même équipe», de rappeler le fervent partisan.

«Si on regarde les acquisitions pendant l'été d'Alexander Radulov, Shea Weber et d'Andrew Shaw, c'est très encourageant. L'éclosion d'Alex Galchenyuk va être très importante au Canadien», d'estimer Clément Carbonneau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer