Hockey collégial: les Jeannois blanchis

Les Jeannois du Collège d'Alma ont subi une... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Les Jeannois du Collège d'Alma ont subi une sixième défaite en neuf matchs depuis le début de la saison.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Malgré un barrage de 35 tirs en direction du gardien de but adverse, les Jeannois du Collège d'Alma n'ont pas été en mesure de faire scintiller la lumière rouge, dimanche après-midi. Résultat, ils ont subi une défaite de 3-0 face aux Lions du Cégep Champlin St. Lauwrence, au complexe sportif de l'Ancienne-Lorette.

Les locaux n'ont rien fait de spectaculaire, inscrivant un but à chacune des trois périodes de jeu. Pendant ce temps, les Jeannois étaient incapables de percer la muraille du gardien Samuel Gaudreau, auteur du jeu blanc. Simon Boudreault-Belzile a bien fait devant la cage des régionaux en réussissant 30 arrêts.

La formation almatoise du circuit de hockey collégial division 1 a marqué 24 buts en neuf sorties cette saison. Elle a savouré la victoire à trois reprises seulement.

«35 tirs, zéro but, je pense que ça résume bien notre début de saison, a pointé l'entraîneur-chef des Jeannois, Pascal Hudon. Offensivement, on a de la misère à marquer des buts. On a une équipe de travaillants et pour le style d'équipe qu'on a, on essaie trop des choses compliquées pour réussir à compter. On se la joue peut-être comme une équipe offensive mais ce n'est vraiment pas notre identité.»

Le coach en chef a fait savoir que son équipe faisait de bonnes choses avec la rondelle en territoire adverse. C'est surtout un manque de confiance offensive qui est en cause.

«On a un lancer de la pointe et on fait dévier la rondelle dans la bedaine de l'adversaire, tandis que l'autre équipe la fait dévier au-dessus de la mitaine de notre gardien et marque, a cité en exemple Hudon. On n'est pas compteur et ça ne s'enseigne pas. Je demande aux joueurs d'amener la rondelle au filet, on le fait mais il va falloir qu'on revienne encore plus à la base. Il faut qu'on trouve le moyen de jouer selon notre identité. Il ne faut pas donner beaucoup d'espace à l'adversaire et marquer lorsqu'on a une chance de le faire.»

Les Jeannois tenteront de retrouver leur touche offensive samedi prochain en rendant visite aux Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy.

«On a mis 35 rondelles au filet, on va essayer d'en mettre 45 la semaine prochaine, a indiqué Pascal Hudon. Il faut lever notre jeu d'un autre cran.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer