7e défaite de suite en Abitibi

Yanick Jean demeure calme malgré le début de... (Arcchives Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Yanick Jean demeure calme malgré le début de saison difficile des Saguenéens. Après avoir été balayé en Abitibi, les Chicoutimiens montrent une seule victoire en sept rencontres.

Arcchives Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le plus récent voyage des Saguenéens en Abitibi n'a pas permis de régler leur problème dans ce coin de pays. Les Chicoutimiens ont conclu leur périple de trois matchs en autant de soirs samedi avec un revers de 6-2 face aux Huskies de Rouyn-Noranda.

Après sept rencontres cette saison, les Sags n'ont qu'une petite victoire, bon pour le dernier rang de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Ils ont jusqu'ici été tenus en échec sur les patinoires adversaires, en cinq occasions. Les champions en titre traversent des moments plus heureux et n'ont toujours pas perdu en temps réglementaire.

La défaite d'hier représentait la septième défaite de suite des Sags en Abitibi. Pire encore, lors des cinq dernières années, les régionaux ne montrent qu'un gain en 14 affrontements face aux Huskies. Leur seule victoire des dernières saisons a été méritée en janvier 2015.

Pour une sixième fois en sept sorties, les Sags ont cédé en premier. Le défenseur William Cyr a décidé d'appuyer l'attaque et a facilement battu le gardien Alexis Shank qui effectuait un premier départ en carrière après avoir vu de l'action jeudi à Val-d'Or, en relève à Xavier Potvin.

Avec son premier but en carrière, Vincent Lapalme a remis les deux équipes à la case départ, mais Mathieu Boucher a aussitôt répliqué avec une habile déviation d'un tir de la pointe. En deuxième, les Sags ont réussi à se sortir sans dommages d'un désavantage numérique complet de deux hommes, mais les locaux ont quand même ajouté à leur avance, quelques minutes plus tard. Nicolas Roy a rapproché les Sags d'un tir vif lors d'une attaque massive, mais avant la fin de l'engagement, Anthony Wojcik a redonné une priorité de deux buts aux siens. Jean-Christophe Beaudin a ensuite coupé les jambes des visiteurs en avantage numérique en début de troisième période.

L'entraîneur-chef Yanick Jean convenait après la rencontre qu'il s'agissait de la moins bonne performance de ses troupiers au cours du voyage. «Ç'a été plus difficile au niveau de la forme physique. On n'était pas capable de mettre autant de pression que vendredi sur leurs défenseurs. On les a donc plus laissés manoeuvrer et utiliser leur vitesse. C'est normal. On a vu plusieurs erreurs mentales également», de laisser tomber Yanick Jean, «très positif» et surtout très calme malgré les trois défaites en 48 heures.

«Je ne suis pas à terre. Je pense que notre équipe a progressé. Il est fait, le voyage. Je l'ai dit avant le départ, j'aurais aimé le faire avec tous nos joueurs», de renchérir le pilote des Bleus, répétant qu'il ne ressentait pas d'urgence d'aller chercher des points rapidement afin de calmer le jeu.

«Il y a une équipe qui était 10-2 l'an dernier et qui n'a pas fait les séries. On était 1-9 et on a terminé 10e au classement. Il n'y a personne qui va me faire gérer ça différemment pour l'instant», de trancher Yanick Jean.

Pointes de plume

• L'entraîneur-chef du Titan d'Acadie-Bathurst, Mario Pouliot, en veut plus du vétéran de 20 ans et ancien des Sags Jonathan Bourcier. Acquis au repêchage contre deux choix, Bourcier n'a que trois points en cinq rencontres avec huit minutes de pénalité. Il a été laissé de côté vendredi à Sherbrooke et se retrouvait sur le quatrième trio samedi à Drummondville. Il a marqué avec 15 secondes au cadran dans une défaite de 7-3...

• Dans la victoire des Voltigeurs, le gardien jonquiérois Olivier Rodrigue a poursuivi son excellent début de saison. Le 3e choix au dernier repêchage a signé sa troisième victoire de la saison, en quatre départs. Il montre une moyenne impressionnnante de 1,71 et un pourcentage d'arrêt de.926. Samedi, c'était la première fois qu'il permettait trois buts dans une rencontre...

• Sur le but de Vincent Lapalme, le défenseur Nathan Larose a obtenu un premier point en carrière dans la LHJMQ...

• Yanick Jean en saura plus mardi sur l'état des quatre blessés, Julio Billia, les défenseurs Morgan Nauss et Jérémy Groleau et l'attaquant Antoine Marcoux. Il est déjà déterminé que Marcoux ratera au minimum un mois après une double fracture de la mâchoire subie lors du premier week-end...

• Les Sags disputeront leurs cinq prochaines rencontres à leur domicile du centre Georges-Vézina. «On va aussi s'entraîner pour la première fois avec notre équipe. Ça va être une bonne chose», d'exprimer Yanick Jean...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer