Revers des Jeannois: un problème de constance

Pascal Hudon... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Pascal Hudon

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Les Jeannois du Collège d'Alma peinent à coller les bonnes performances depuis le début de la nouvelle saison de hockey collégial et ils ont conservé leur mauvaise habitude dimanche. Au lendemain d'une belle victoire sur les Blues du Collège Dawson, ils ont encaissé un revers de 7-1 aux mains des Nordiques du Collège Lionel-Groulx, sur la principale patinoire du Centre Mario-Tremblay d'Alma.

Les Jeannois, qui présentent maintenant une fiche de trois victoires et quatre défaites, étaient confrontés à une équipe à leur portée en ce premier dimanche d'octobre. L'entraîneur Pascal Hudon a cependant été témoin d'un spectacle qu'il a déjà vu un peu trop souvent à son goût.

«Depuis le début de la saison, on vit toujours la même chose, a raconté Pascal Hudon. Nous sommes vraiment bons pendant un match et le lendemain nous ne sommes pas là. Nous n'avons pas de constance. Nous avons trois victoires jusqu'à maintenant et nous avons battu les trois meilleures équipes de la ligue. Le lendemain, contre des équipes à notre portée, nous avons été sortis de la glace. Pourquoi tu es bon un match et pas bon le lendemain? C'est dans leur tête. C'est entre les deux oreilles.»

«Aujourd'hui (dimanche), on peut se dire que nous avons été bons pendant deux périodes. En première période, nous avons dominé 11-8 dans les lancers. Malgré cela, c'était 3-0 pour eux. Nous avons joué une très bonne deuxième période. Nous avons eu des avantages numériques, nous avons obtenu plusieurs lancers et nous avons fait de bonnes choses. Nous aurions pu marquer deux ou trois buts, mais nous n'avons pas réussi à profiter de nos occasions. Marquer un deuxième but avant la fin de la deuxième période aurait pu changer des choses. À 4-1, on y croyait encore. Mais nous avons accordé un mauvais but en partant la troisième période.»

Effectivement, les Jeannois n'ont pas été dominés autant que le laisse croire le pointage final. Si leur troisième période a été très difficile, leurs deux premières n'ont pas été si mauvaises. Ils ne sont cependant pas parvenus à profiter de leurs chances de marquer, principalement au deuxième engagement. Pendant ces 20 minutes, le gardien des visiteurs, Samuel Cardinal, s'est montré solide, surtout en désavantage numérique. Son vis-à-vis, Xavier Lavoie, a connu un après-midi plus difficile à son premier match de la saison.

«Après deux périodes, on jouait mieux qu'eux, a encore noté l'entraîneur des Jeannois. On n'avait donné que 14 lancers, mais on perdait 4-1...»

«Juste en deuxième période, nous avons eu neuf chances de marquer. Ce n'est pas compliqué, ça s'est joué là. Après deux périodes, le pointage aurait dû être de 2-2 et c'était 4-1. En troisième période, je ne comprends pas notre attitude. Notre gardien n'a pas bien fait, mais il y a plus. Nous aurions dû être l'équipe qui amorce la période en force, mais ce sont eux qui l'ont fait.»

«On va analyser tout ça à tête reposée, mais c'est quand même désolant. Tu joues cinq bonnes périodes en fin de semaine et tu sors avec une défaite de 7-1. Il y a des vétérans qui doivent se lever. Je n'arrive pas à m'expliquer pourquoi tu peux être bon le samedi et avoir autant de difficulté le lendemain.»

Notons que le seul but des Jeannois a été l'oeuvre de Marc-Antoine Massé, en avantage numérique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer